mercredi 28 janvier 2009

Carlos Luis de Funès de Galarza

Je viens de lire ceci:
" Vous êtes croyant ?
- Bien sûr, bien sûr.
- Depuis longtemps ?
- Depuis toujours…Jésus était le compagnon radieux de mon enfance, c’est le compagnon radieux de ma vie professionnelle et de ma vie tout court.
- Est-ce qu’il vous a aidé dans votre vie professionnelle ?
- Toujours. J’ai eu beaucoup de chance et c’est sûrement grâce à lui.
- Quelle image avez-vous de Jésus ?
- Selon les images de mon catéchisme, c’était toujours quelqu’un de très frêle, blond et l’on sentait qu’au moindre coup de vent il s’envolerait…Alors qu’il était le fils d’un charpentier. Je crois moi que c’était un gaillard qui mesurait 1,90m, d’une puissance extrême et qui devait avoir des biceps comme ça ! Quand il mettait à la porte les marchands du temple, il devait les prendre par trois et…Hop ! Il parlait très fort, faisait des gestes…C’était un meneur d’hommes et moi, je le vois riant beaucoup."
Louis de Funès.
.A l'égal de Verlaine, cette charbionière Foi, simple et claire, est aussi la mienne.

" J'aime les livres lus et sus
Je suis fou de claires paroles
j'adore la Croix sans symboles:
Un gibet et Jésus dessus."
.
Carlos Luis de Funès de Galarza, dit Louis de Funès, malgré une aversion testiculaire pour les pitres et la pitrerie, inexplicablement je l'aimais bien.
Je sais aujourd'hui pourquoi.
Félix le Chat.

2 commentaires:

filledufeu a dit…

Mon intuition me dit que la bouffonnerie explicite la souffrance d' avoir perdu la foi...

Anonyme a dit…

J'aimais bien Defunes aussi. Comme Coluche. On imagine Coluche de nos jours.

Je vous donne un lien, si vous aimez les textes anciens, c'est un site de receuils de textes grecs et latins traduits, organisés par Mr Remacle. Peut etre cela vous sera il utile à vous ou à d'autres.
http://remacle.org/