jeudi 22 août 2013

L'Ibère à Sion, le Flicard enchaîné,

Selon Libération, l’Ibère à Sion aurait tenu des propos de table pas du tout casher ! 
Titre : « Valls jette un froid à la table du séminaire. »
« Une sortie du ministre de l’Intérieur sur la politique migratoire et l’islam a choqué certains ministres. »
Le Catalan aurait osé susurrer que : « La question du regroupement familial pourrait être revue  »
Rien ne permet d’affirmer que ce fut à la baisse.
Cependant pour la canaille verte, c’est le simple fait de s’autoriser à oser murmurer la question qui est un crime de lèse-diversité.
La ministre Pussy Riot couleur gazon du gouvernement a affirmé, péremptoire, que la question du regroupement familial, dont Manuel Valls a jugé qu’elle "peut être posée", "ne se pose même pas : le droit à vivre en famille ne souffre pas d’exception. Il est garanti par l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme"
Quant à madame Taubira des goûts et des gens de couleurs, qui tient d’une main de velours le gynécée de l’Injustice, elle a renchérit contre le Premier Flic éternellement menotté de fer.
Le Camp des Saints du Regroupement Africain fait de l’Ex-France le Port, l’Asile, le Havre des coups de couteaux dans le cœur, des égorgements plus ou moins rituels, des marches blanches et des identités maquillés, il ne doit en aucun cas être traité comme une Auberge espagnole où l’on vient simplement bouffer, niquer, déféquer !
Il est l’Arche sainte, le Sanctuaire ! Dedans doit régner la liberté sans frein, et la certitude de l’impunité ! Sinon c’est le fascisme.
Si « l’Ex-France est un Hôtel », on ne va pas non plus dire c’est complet !
Quand m^me !
Quand à se demander si « l’islam est compatible avec la démocratie », n’est ce pas précisément ce que le gouvernement auquel Monsieur Valls appartient démontre inlassablement en Syrie, en armant jusqu’aux crocs les plus fanatiques, les plus irascibles djihadistes, afin de reverser une odieuse tyrannie ?
N’ayons garde d’oublier, quand même, que ce gouvernement ne dégoutte pas seulement d’arguments de Pissotière, il ruisselle aussi de sang, du sang du peuple Syrien martyrisé par ses soins.
Et puis quelle injustice d’instiller une suspicion de droite, d’extrême droiture à un ministre qui poursuit avec bonheur l’édification de la station d’épuration des eaux minérales Celtic qui prennent leur source à Vichy.
Récemment encore L’Ibère à Sion fit Œuvre de dissolution, Française, à l’encontre du fascisme bodybuildé, anglophone et libanais, qui prône encore, par une erreur d’orientation, le salut de la quenelle vers le haut !
Il était temps, quand m^me !
Quand on est fourré à l’Intérieur d’un pouvoir de l’Extérieur qui ronge le dernier mince vernis de civilisation, il est tout à fait naturel d’être soi-même décapant.
Mais les qualités dissolvante de ce corrosif gouvernement n’auront pas réussi à dissoudre dans sa graisse le plus dissolu des hommes, ni à corrompre le printemps d’un vieux peuple frondeur.

Valls noble & sentimental

Se souvient-on des sanglots longs de celui n’était pas encore le Premier policier devant la mise en scène policière, d’une «  cruauté insoutenable  » [sic et sniff], de M. Strauss chargé de fers, et marchant vers le violon ?
Tendre poulet quand même !
Spectacle insoutenable et pas longtemps soutenu, étant donnée que la négresse de maison-close, repue des millions de dollars de la Truie, palpés après les gonades du Goret, fit son deuil de la domesticité orale, libérant la Bête lubrique.
Les yeux noirs de l’Ibère à Sion resteront ils humides quand même le prévenu Gaston Laquereau de Mille, alias Dominique Souteneur du Karlton ne serait pas parfaitement lavé de tout soupçon de «  proxénétisme en bande organisée », bien que demeurant, chaque priapique matin au sortir de la douche, éternellement lié à sa libido sui generis ?
Nous prend-on à ce point pour des avaleurs de sabres, en nous faisant gober que cette vie de Porc était ignorée de toute la Porcherie, et spécialement de la clique strictement strauss-kantique qui se prélasse actuellement sous les portraits de Richelieu et de Bonaparte ?

Strauss-cancan

Avoir échappé à DSK en chair et en testostérone pour en arriver à un strict gouvernement de ses épigones, c’est à dire un despotisme S-K au carré, c’est farce !
Et pire ! On imagine mal l’affidé des Chandelles, le Gengis-Khan du Cul, le Pacha de la Chatte, le Maquereau présumé mais néanmoins aggravé de Lille, en père la pudeur féministe en train d’aggraver la législation délirante en matière de mœurs.
Ainsi ce seront les affidés, les disciples, les héritiers politiques d’un des plus grand Putassier que la terre ait connu qui offriront ce maroquin à une Belkacem afin de criminaliser le fait d’aller aux putes !
Une fois n’est pas coutume, je suis d’accord avec son avocat qui a dénoncé un "détournement" de l’infraction de proxénétisme "à des fins moralistes".
« Il apparaît dès lors clairement qu’au travers de cette poursuite on cherche à créer un nouveau délit pénalisant les clients de la prostitution là où la loi ne le prévoit pas », a-t-il expliqué, jugeant que la mise en examen de son client représente « une menace pour les libertés individuelles, bien au-delà de son cas personnel ».
Dans l’affaire du Carlton, le Parquet de Lille devra donc éviter soigneusement le non lieu précédemment requis, puisque la culpabilise à Sion des clients, revient en dernière analyse à la protection des putes, et surtout à celle des proxénètes.
Sinon que deviendraient les Femen et les bailleurs de fonds des Femen ?

Valls de Vienne

Heureusement face à ce tombereau d’ordures, la fronde des éboueurs fronçais se poursuit vaillamment.
Comme dans certaines communes du Pays basque, comme à Vienne [du Rhône non pas du beau Danube bleu], où les maires ne souhaitent pas unir par les liens étroits du mariage les sodomites et les gomorrhéennes énamourés !
Le Premier Flic, éternellement lié lui-même, serait-il à ce point entravé qu’il ne puisse enchaîner à la loi ces récalcitrants, et les jeter dans un cul-de-basse-fosse comme Samuel ou Estéban, Pierre, Pascal, Nicolas, et tous les autres prisonniers politiques, passés, présents et à venir ?
Que nous aiderons en allant manifester joyeusement samedi 14 septembre à Paris, à l’appel du Collectif pour la défense des libertés publiques.
F.l.C

dimanche 11 août 2013

Linge de Damas



Je reviens encore là dessous, car j'ai l'esprit culotté.
On se souvient du vœu de la Reine Isabelle la Catholique, lors du siège de Grenade en 1491, de ne pas changer de chemise avant la prise de la cité andalouse. D'où l'adjectif isabelle pour la couleur jaunâtre.

Or donc, je me suis laissé dire que la Première Conculbite a fait celui de ne pas changer de culotte jusqu'à la prise de Damas.
D'où ce ressortissant damas-fané fort perceptible sous la diaphane incongruité de la robe.
Nommera-t-on (laveur), un jour lointain et pâle, le blanc-douteux, le blanc valérie ?  Cela siérait bien avec la veulerie d'un gouvernement de lâches qui lâche ses ratons enragés pour martyriser le brave peuple syrien ! 

félix lechat

samedi 10 août 2013

Poèmes en forme de ciboire

ad ferendos cibos

L'abbé


Sur le voluptueux étal de cadavres aux os calcédonieux
on jetait des héliotropes vivants
dans les mares de sang.

Hier encore dans la Pampa
ciboire sous la pale de lin
kalachnikov en bandoulière

Pour les petits péons
homoncules aux pieds nus
poussières d'Eta Carinae !

Parfois on le jetait vivant des Hélicoptères
leurs pales castraient les gonades
et les gamètes dansaient dans la queue des comètes !

Qu'est il devenu ? Untermensh ! Sous-chien
pas m^me chien déféquant sur les crottoirs visqueux vaincus par la putréfaction
africaine & capitaliste

Tu ne comprend pas ça passant ?
passe va ton chemin.

Les quatre opérations du Saint-Abbé


Addition qui soustrait les addictifs
aux statistiques

Soustraction davidienne des cartes biseautées du ciel
(neuf étoiles disparues
mon chariot se vide aux aurores boréales)

Division Charlemagne
der Teufel zu Fuß dort mit mir ?
&
Multiplication des pains dans la gueule

Telle est sa charité habituelle & actuelle, suffisante & opérante.

félix