lundi 28 septembre 2015

Le Bleu horizon


dessin de Krampon

Qui me lit, ou me connaît, pourrait spontanément me définir comme un"militariste."
Petit-fils de sergent de l'Infanterie Coloniale, "bon sang ne peut mentir", j'aime l'Armée, et tout ce qui s'y rapporte, y compris sa musique.  Ma politique irait vers un régime qui rendrait la tradition militaire française vivante, principalement par le retour au service militaire obligatoire, réservé à la partie mâle de la population.
Quant au soldat de métier, du fond du cœur je partage cette aimable conviction de Charles Baudelaire :
"Il n'y a de grand parmi les hommes que le poète, le prêtre et le soldat. 
L'homme qui chante, l'homme qui sacrifie et se sacrifie.
Le reste est fait pour le fouet
."

   MAIS

Je n'ai garde d'oublier que se sont des militaires français qui ont transporté la racaille Al Qaïda dans leurs fourgons et l'ont déchargée dans ce qui fut la Libye.  Des soldats français qui ont déversé sur ce brave peuple Libyen ces flots d’ordures, la pire lie qui se puisse concevoir sous l‘ardent soleil du désert.
Que ce sont des militaires français, sous commandement de l'OTAN, qui vont bombarder le peuple Syrien, [voir en Annexe] au prétexte mensonger d'aller frapper DAESH,  qu'en réalité ils appuient, dans le but d'abattre le régime antisioniste de Bachar El Assad, et de faire de la Syrie la m^me chose que l'Iraq et la Libye, pour la plus grande gloire de l'Israël. 

Et de la m^me manière que du haut du ciel ils vont déverser des bombes au phosphore et à l'uranium appauvri sur le peuple syrien, ils mènent contre nous, contre les peuples européens, une guerre totale, une guerre ininterrompue, une guerre ouverte, visible depuis ce ciel qu'ils souillent de leur maudites Traînées, comme ces traînées FEMEN qui se foutaient à poil derrière les camions des Gendarmes, qui sont des militaires ne l'oubliez pas, avant d'aller porter leur gaz et leurs culs corrompus dans la Manif pour tous. 

L'armée "Française" n'est plus nôtre, elle est notre ennemie. 
Mortelle ennemie qui nous a déclaré une guerre d'extermination. 

Je croise régulièrement dans mon arrondissement des soldats, mâles et femelles, lourdement armés, qui montent une garde vigilante devant les locaux Loubavitch de Paris.
Un loubavitch est un membre de cette aimable secte qui affirme « que seuls les Juifs sont des être humains et que les goïm sont “de la semance de bétail”, qu’il y a moins de différence entre un goy et un animal qu’entre un juif et un goy ? »
Vont ils m'abattre en tant que sale bête qui passe ?  
Je change de trottoir et lève les yeux au ciel pour ne plus les voir, et chaque fois ce choc, ce coup au cœur devant le quadrillage infect !
Devant ces barreaux de merde vaporeuse qui grillagent l'azur !

Et je n'ai garde d'oublier que ces avions qui traversent le ciel, qui passent et repassent, en des aller-retours méthodiques d'épandages toxiques, sont des avions militaires pilotés par de militaires. 
Qui obéissent à l'OTAN, l’État-major des rats puants qui haïssent la lumière. 

  Les Poilus étaient Bleu-Horizon, t'en souvient-il mon frère ?
Mais la race des Poilus a été exterminée au Chemin des Dames et remplacés (lire Louis-Ferdinand), et le Bleu horizon à jamais obscurci.  L'armée OTAN-France c'est la "Diversité" en armes, le contraire du Poilu.
Soldats ! avec ou sans tampon hygiénique, ennemis du soleil et serviteurs de Sion,  acceptez vous de devenir devant l'Histoire : les Épilés Gris-horizon ?



Annexe :
 Moscou réagit à propos des frappes françaises en Syrie:
Selon la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova : 
Les attaques conduites par l'aviation française en Syrie confirment la destruction du concept de droit international.

Dimanche 27 septembre, l'Elysée a annoncé que les forces aériennes françaises avaient effectué leurs premières frappes contre les djihadistes de l'Etat islamique en Syrie "en coordination" avec les partenaires de Paris au sein de la coalition internationale antiterroriste.

Le premier ministre français Manuel Valls a par la suite souligné que son pays agissait en Syrie "en légitime défense" et que cette action serait poursuivie "autant que nécessaire".

"Nous voudrions en savoir plus sur ce concept de légitime défense qui prévoit des frappes aériennes réalisées contre un Etat qui n'agresse personne, sans avoir obtenu l'accord de cet Etat, ainsi que sur sa conformité au droit international", a écrit la porte-parole de la diplomatie russe sur sa page Facebook.

"Sur quels fondements agissez-vous sur le territoire d'un Etat souverain en contournant son gouvernement légitime, qui ne soutient pas ce même Etat islamique et qui le combat sans relâche?", s’interroge M.Zakharova.

Selon elle, les frappes françaises en Syrie peuvent être considérées comme la "destruction du droit international au vu et au su de la communauté internationale".

vendredi 25 septembre 2015

La rouge et la Noire


Or donc, après le Transsexuel niant son sexe originel pour un sexe intentionnel, beaucoup plus mûri et réfléchi, vient d’apparaître la Transethnique niquant sa « race », subie et contingente, pour une race choisie et nécessaire, beaucoup plus valorisante.

On le sait, Simone, la grand Sartreuse qui aimait les jambons de Parme et les gigots à l’ail, a démontré puissamment dans le Deuxième Sexe que La Femme est une construction masculine.
Mais Sartre n’avait t-il pas démontré auparavant, dans ses Réflexions sur la Questions Juive que c’est "l’Antisémite qui fait le Juif ?" Donc si le Sexe est une construction sociale, l’Ethnie l’est tout autant.

Telle est la conviction intime de la militante féministe Rachel Dolezal, blanche devenue Noire, Noire qui a défrayé la chronique après qu’elle a été décolorée par ses propres parents, petits fermiers blancs du Montana.

Pour justifier sa négritude l’argument de fond de teint de Rachel était le suivant

« Les choses sont plus complexes que la vérité »

C’est la vérité qui ment, la nature qui a tort, le réel qui est à revoir et corriger. Née blanche Rachel Dolezal pendant plus de dix ans a réussi à faire croire qu’elle était noire. M^me aujourd’hui, démasquée par ses parents, elle persiste et affirme qu’elle est Noire puisqu’elle « se considère Noire ».

Elle utilise le raisonnement des queer : ils se sont, ils ont été « trompé » sur leurs corps. Sa vérité à elle, dans sa tête à elle, lui affirmait qu’elle était blanche en apparence mais Noire en réalité. Quand on lui présente une photo d’elle, avant sa transmutation alchimique qui l’a fit passer d’une nature raciale vile à une nature raciale noble, elle dit que ce cliché est seulement « identifiable en tant que blanche par ceux qui la voient », mais pas par elle, qui sait être Noire au fond.

« Je dirais que cela a commencé vers l’âge de 5 ans. Je me dessinais avec un crayon marron, pas un crayon couleur pêche, avec des cheveux noirs bouclés » « Ma vie a été une survie et ce que j’ai fait tout du long, y compris mon identification, a été fait pour survivre » Dit elle.

Et l’imposture fut carabinée : Comme ses parents avaient adopté un petit négrillon, elle le fit passer pour son fils ! Et un des ses amants Noirs pour son géniteur. Elle s’inscrit à l’Historically black colleges and universities, et en tant que Noire disposa d’une bourse. Durant ses études elle a déposé diverses plaintes pour insultes et menaces racistes anti-noires. ( Le plus comique, quand elle fut démasquée, et que l’université blaque lui coupera sa bourse, elle déposa une plainte..... pour discrimination anti-blanche !) Elle fut aussi instructrice en « africologie », à la Eastern Washington University. Où elle enseigna « The Black Woman’s Struggle » (la lutte de la femme noire) ! Elle participa à différents mouvements racialistes noirs, et codirigea la National Association for the Advancement of Colored People (association nationale pour la promotion des gens dits, allez savoir pourquoi, "de couleurs").

La presse yankie et les rézo sociaux se déchirent à son sujet. Les uns, la minorité, parlent de « tromperie », tels ses parents « inquiets du niveau de malhonnêteté dont Rachel fait preuve ». D’autres, plus indulgents parlent de confusion identitaire.

Mais Rachel, courageusement continue à faire face sombre, et reste une Négresse Féministe en lutte contre « la Domination du Mâle Blanc. »
.........................
Lire la suite sur Fragrans Feminae


dimanche 20 septembre 2015

la Déesse de Fer

Un Signe !


Dans un terrible craquement de fer, la Déesse s'est ébrouée.
Marianne s'est faite Némésis !
Un tique tombe.  En bas, la Clique tétanisée se s'est pas tue mais tituba.

Trop stupides de Bruit, ils n'ont pas ouïe le craquement bref mais prodigieux !
Mais  plus fort que l'acouphène
Plus Sublime que le grincement des sphères
Je l'ai entendu !

Ils n'ont pas non plus perçu l'éclair foudroyant sous le front marmoréen— d'ailleurs trop abrutis pour y croire.
Seul j'ai eu la Vision !
Devant tant de grandeur retenue
Devant le pressentiment surnaturel d'une espérance inouïe !
je tombais à genoux
La foule me crut un camé en transe
Et l'on me congratula
Mes larmes de Joie tombèrent à contresens.

Alors, grand humaniste, j'ai prié la Déesse :

 Némésis ! O Inhumaine !

Tire ton glaive et descend
De ton piédestal de statue
Tue ! Étrille, taille et tue !
Rougis la place de sang !

Sous ta cothurne de fer
Piétine les tiques qui sautillent
Enfonce les avec leur trille
Dans le fin fond des enfers

jeudi 17 septembre 2015

Un surhomme

Selon les préceptes en vigueur de l'[in]Justice "française", le délit « de contestation de crime contre l’humanité » du Professeur est bel est bien constitué.
Que signifie alors cette relaxe pour « nullité de la procédure » à propos d'un film faisant l'apologie du fameux Professeur de l'infamie ?

Nullité de procédure, « vice de forme » c'est le « droit de grâce » laissé aux juges. Le droit régalien du Palais. Qui manifeste l'omnipotence du Saint-office talmudique, dont il n'est que le pesant bras séculier.
La « Justice » peut gracier si elle veut, quand elle veut, en dernier ressort, et particulièrement dans ces affaires où le Droit se mêle étroitement avec la Politique sans plus savoir où s'arrête l'un et où commence l'autre.
 Surtout quand le délit est quasi religieux, quand le crime est de lèse « humanité » terme éminemment subjectif.
 En ces cas, l'arbitraire des définitions juridiques est patent. Écouter, à ce propos, ce que dit Maître Viguier.

 Des imprécisions juridiques, des vices de forme, on pourrait en trouver souvent, et notamment dans les procès Soral.
Procès pour des idées, des phrases, des gestes ! 
Mais là, la Basoche ne considère pas les imprécisions. Elle tape dur, avec précision. Elle saigne.
En attendant le temps des assassins.

— Vous n'aimez pas Soral ? C'est votre droit.
Soral, il est à prendre ou à laisser.
—  Il vous a marché sur les pieds ? Vous n'êtes pas les seuls ! Fondez donc une Amicale, avec acronyme et cotisations, paisible, bucolique et dominicale. Il y aura du monde.
Mais ces clans tapageurs de boutiquiers de la dissidonce à la retraite, de dentistes radiés, de nègres impulsifs et leurs putains émotives, ces vidéos minables, ces brochures sans orthographes, ces préfaces pompeuses, quelle vulgarité !
Par les temps qui rampent ! Cela revient à se marquer ouvertement comme supplétifs des Valls/Taubira/Cazeneuve.  Quelle honte ! Coups de pieds des ânes bâtés à leur bassesse.

Un supplétif est un stipendié. Il sera toujours rétribué pour sa basse besogne.
Le surhomme nietzschéen de Venise vient d’être relaxé par ses frères de la dix-septième loge du tribunal de Paris pour son documentaire apologétique du Professeur.*
Voyez vous.

* Tant mieux pour le Professeur. Le diable porte pierre.

mardi 15 septembre 2015

Plan pourri


Décidément Naja Belle qu'à Sem n'a de cesse de reporter la présentation de son Plan pour l’égalité filles/garçons, qui est censé remplacer les ABC de l'égalité, trop ouvertement abaissés en endoctrinement LGBT.
Le plan tant attendu devrait finalement être déballé le 25 novembre ! Le venin du serpent-Naja a un effet retard.
"On dit" que le Caudillo en serait mordu. En ce cas il lui reste peu de temps avant la nécrose des ligaments, ces liens par lesquels l'éternité nous change. Quand m^me!

Or donc, la puissance de la Manif pour tous a obligé ces gens-là à se dissimuler comme des rats.
Pourtant un rapport de l’inspection générale de l'Educastration antinationale, suite aux conflits nombreux entre parents et pourrisseurs patentés, recommandait de faire preuve d’une plus grande transparence sur la nature exacte de ce genre de projet.
Sans égard pour ces recommandations de valetaille, la ministre défrisée fait tout pour tenir le plus longtemps possible son "plan" top secret. Ça promet !

Mais ce secret est comme le fromage puant que la rate cache dans son trou. Il se trahit par l'odeur.

 Egalité H/F on sait ce que ça veut dire ! Réduire le petit mâle à la femelle. La différenciation fondamentale en sexes n'étant qu'un genre de préjugé, n'est ce pas ?  C'est ça « déconstruire les stéréotypes de genre ».  Enlever l'Y de XY pour le faire tout XX.

 Pisser assis et langer des poupées de cauchemar.






jeudi 3 septembre 2015

La voix du Sang


En tant que marchand de langue de Bois précieux, Bernard Botul-Lévy, a réussi le tour de force de se montrer extraordinairement volubile bien qu'étant "sans voix".
Ce prodige phonique et phonétique était consécutif à la charge émotionnelle de l"image" du corps de l'enfant sur la plage turque de Bodrum, reprise complaisamment par toute la vertueuse presse pourrie, dans un but de sidération.

Rendu muet par l'émotion, l'Immense Philosophe n'a pas manqué d'ajouter à l’indignation de façade en palabrant inlassablement sur BFMTV.  Il nous faut accueillir les migrants ! tel est l'impératif catégorique qui ressort de sa harangue.
Parce que ceux qui viennent ne viennent pas envahir l'Europe, "cette image est dégueulasse, c'est absurde de dire ça, ils viennent pour dire qu'ils aiment l'Europe".
N'auraient ils pas davantage aimé leurs propres pays avant qu'ils ne fussent détruits ou dévastés par les soins diligents des gouvernements de cette même Europe chérie ?
Ayant pris lui-m^me une part décisive dans le remplacement de ce qui fut la Libye par un chaos sanglant, puis soutenu plus tard la guerre en Syrie, nous espérons tous qu'il recevra beaucoup de ces amoureux chez lui, dans ses nombreuses résidences.
C'est bien le moins que le Penseur puisse faire pour soulager sa conscience malandreuse.

Ce petit enfant là par contre, qui semble plus réellement mort que l'autre, l'avait laissé à ce point sans voix qu'on ne l'a pas entendu.


Il est vrai que c'était à Gaza en 2009, lors de l'Extermination au plomb durci, et qu'il y en avait tellement d'autres...
Silence aussi devant cet autre enfant tué lors du dernier massacre de 2014.

Pourtant tous ces enfants morts, le sont pour la même raison.
Les uns sont exterminés pour garder l'Israël pur de toute souillure, et les autres périssent dans l'exode qui suit la Destruction de leurs pays, pour la plus grande gloire de l'Israël.
Ce que j'ai fait là, se vantait Botul-Lévy Henri à propos de la dévastation de la Libye, "je l'ai fait en tant que Juif."
Est-ce pour ce même motif, que l'affidé de Sion exhorte ceux qui nous gouvernent à se bouger le fion, et se dépêcher de lever les rideaux miteux des offices de tourisme qui nous servent de douanes ?
— Entrez donc, quand il n'y en a plus pour un pays, il y en a pour tout le Monde !
Mais pourquoi les Arabes, considérés comme la plaie de l'Israël, deviennent par enchantement la chance de l'Europe ?
 Comme le dit Botul lui même ; "il y a là comme les deux bouts d'une chaîne d'horreur et d'abomination". 
FLC