vendredi 30 mars 2018

Les nôtres, les vôtres, les leurres...

Pendant que l'IPJP [Note] défile et que les deux factions faussement dissidentes, (l'une nommée par antiphrase  France inSoumise, et l'autre qui n'a plus de nom tellement elle est innommable), se chamaillent pour en être, un autre de ces faits divers meurtriers, si fréquents, et qui trahissent la réalité de la condition humaine en Ex-France, se produisait dans un silence de marbre.

A Elbeuf, un vieux français, handicapé, marchant avec des béquilles, roué de coups de poings, de pieds, par quatre Nègres, quatre jours après mourrait à l'hôpital, seul, abandonné de tous.

Mais fort heureusement pour la loi de la Gravité universelle, ce lynchage si classique, si banal, ne rentre pas dans la nomenclature des actes antisémites ! Ouf on a eu chaud.

Quotidiennement des quatre coins d'Ex-France de tels faits divers paraissent dans la presse locale, sans que le pouvoir central s'en émeuve. Parce qu'il y a un principe fondamental qui s'énonce ainsi  :
Tout corps plongé dans un fait divers, subit de la part de celui ci une poussée d'antisémitisme dirigée contre la communauté juive toute entière, et égale en intensité au degré de judéité de la victime.
Le fait divers de la ridicule marche criffue tombe lui même sous ce Principe : 
« Le CRIF fait non seulement du mal à la France libre, mais encore plus aux Français juifs ! »  Rédaction d'E&R
Rien à faire, on n'en sort pas. C'est une loi de fer. Toujours la souffrance juive sera supérieure en importance à n'importe quelle autre.

D'ailleurs faire du mal à la "France libre" c'est ne faire de mal à rien, ni à personne, finalement.

« France libre » !
C'est marrant de se rêver encore en 45, dans la France gaullo-coco, sous la terreur "fifi".  Non pas les hideuses fifilles féministes au Sénateur, mais des vrais de vrais, les Forces Françaises de l'intérieur, affec-tueusement nommées les fifis, les tueurs staliniens descendus du maquis, exterminer tout ce qui était anti-stalinien, de près ou de loin, de droite et de gauche.
C'était le bon temps, au régal des vermine, la dictature stalinienne enfin réalisée.
Les femmes qui préférèrent les costumes Hugo Boss plutôt que les pantalons de velours et les canadiennes crasseuses furent tondues publiquement jusqu'au sang.  Sur le crâne, pas ailleurs, comme les modernes, qui se tondent toutes seules comme de grandes fifilles.

Y'a des nostalgiques de ces temps. Je n'en suis pas. J'eusse été plutôt pro-allemand, il me semble...

Rien n'est plus risible que l'attachement nostalgique au passé. Il m'arrive encore d'en être dupe, par romantisme ou par imagination.
Et puisque vous m'avez fait changer de sujet, passant de la question antisémite à la question féministe, souvenez vous de la suppression des Mademoiselles de l’état civil qui a tant fait couler d'encre, verte ou sépia.
Adieu Mademoiselle. — Ex-France. Félix N. 26 février 2012
Adieu mademoiselle.  Eugénie Bastié. 20 avril 2016

Mais il faut vivre avec son temps que diable ! Cette éradication syntaxique n'était qu'une mise en conformité de la loi avec la vie.
Il était temps, en fait.  En fait, on n'avait pas réalisé à quel point un tel stéréotype était humiliant pour les femmes !  En fait, c'était une douce violence, une violence faite comme en fête, aux femmes !

Il en est, il doit en être ainsi, de la suppression des mentions risibles de Père et de Mère, remplacées par Parent 1 et Parent 2  dans les actes de l'état civil.
Ce n'est, là encore, que la suppression de vieilleries lexicales, qu'une mise à jour très nécessaire aux nouvelles données du réel.

Plus de mamans, plus de papas,
Plus de papis,
Plus de papillons, de libellules
Dans les épis
Mais la vermine qui pullule
Et nous épie
Et Parent un et deux s'enculent
Devant Baby

Cette mesure est l'oeuvre de Simonet une des Fifilles au Sénateur.  Vous voyez FIFI on y revient. Tout est dans tout et Félix retombe toujours sur ses pattes.



Simonet de la France Insoumise



Note :
 "L’Insupportable Police Juive de la Pensée". Annie Kriegel. Le Figaro, 3 avril 1990.

dimanche 18 mars 2018

Poutine réélu !






Yра !

VIVE LA SAINTE RUSSIE NOTRE UNIQUE ESPÉRANCE !




samedi 17 mars 2018

Monologue antiféministe

Les affaires reprennent !
Gloses marginales et vaginales, à lire sur Fragrans feminae ou sur le site d'E&R




samedi 10 mars 2018

Entracte

Suspension momentanée d'activité pour cause de remaniements domestiques, meubles et immeubles 

Quintils 

 Susceptible Lecteur et lectrice cassante 
N'ayez pas trop le cœur contre nous endurci 
Qui cessons sans soucis des visées innocentes 
 Ce blog immarcescible à l'ardeur sans merci, 
Toute affaire cessante. 

 Oncques ne sommes coupable de cette coupure 
Qui ne sera peut être qu'un rapide Hiatus 
 Qui sait ? En attendant prenez cette piqûre 
 De rappel, floraison tardive d'un cactus,  
Et à la revoyure !