lundi 19 janvier 2009

Philistine Stringulat

Deux chiennes sanglantes,
La sale Rice et sa consœur israélienne se sont réjouis après le banquet de sang aux caillots de plomb durci, leurs hideux mufles de fouailleuses d'entrailles, dégoulinant de bave et de sanies. Cela répugne doublement quand il s’agit de femelles fussent elles des chiennes comme ces deux là....

- Et pourquoi SVP ? En fait les femmes aussi peuvent être dures, même pires que les mecs, okay ! clame fièrement mademoiselle Philistine Stringulat à mon oreille.
- Mais l'autre jour vous alliez répétant que «  la guerre c'est un truc de mec  » parce nous serions de « gros lourds » trop épais pour la finesse diplomatique, cependant que la gent qui porte string, elle, ne serait pas assez stupide pour descendre se faire descendre sur les théâtres des opérations.
Il faudrait savoir ce que vous dîtes très chère.
-  Okay 'kay 'kay ! En fait vous mélangez tout... je répondais entre autres choses relevées, à votre citation qu’une des horreurs les plus pénibles de la guerre de 14, c'est que les femmes ne s'y faisaient pas tuer okay ? En fait maintenant que les femmes prouvent leur supériorité dans des questions de mecs comme la guerre, vous renaudez, c‘est clair !
- Leur supériorité en tant que va-t-en guerre, qui la nie ! Mais pour ce qui est de la faire vraiment la guerre : on ne les voit plus beaucoup défiler les fameuses soldates ?
- En fait on est pas assez connes pour défiler...
- Vous défilez bien pour la gay-pride... et puis des femmes, en Palestine, en Iraq se font bien tuer de nos jours... donc les 2 chiennes sus nommées qui participent à bousiller d'autres femmes, trahissent la cause sacrée et sororales des fâmes !
- En fait on fait pas d'omelettes sans casser d'œufs, clairement.
- ….mais vous que la condition du moindre négrillon en France jette dans des transes, que pensez vous de ce carnage de petits enfants ?
- En fait les palestiniens mettent leurs gosses en avant c'est clair
- Vous y croyez vraiment à cette obscénité ?
- En fait sur france-culture Alexandra Labila-Bensussan, l'écri-vaine, okay, qui revient de là bas okay, donc qui connaît bien la situation okay, et qui est POUR les deux zétats, okay, la paix okay, et l'arrêt des violences okay, a formellement témoigné en ce sens...
- Vous en voyez pourtant ici, partout, des femmes arabes, elles ont l'air de les aimer leurs petits...
- Qui le nie ? En fait vous mélangez tout comme d'habe...je dis pas que ce soit cool okay, ce qui se passe là bas, mais y a le fanatisme et le fanatisme vous voyez, clairement c'est pas mon truc..
- Vous manifestiez pourtant pour ce bon lama dada et son régime cléricalo-féodal...
- J’hallucine là ! En fait comparer cet homme supérieur le Dalaï lama et donc bouddhisme okay, qui est, plus qu'une religion, une philosophie de tolérance et de d'harmonie, avec l'intégrisme islamique fanatique où on lapide les fâmes c‘est clair ! où on les enterre vivantes, okay !!! En fait là, c'est le moyen-âge clairement !
- Je croyais que le moyen âge c'était plutôt sombre. Mais après le passage meurtrier au plomb durci, ce sera plutôt le retour à l'âge de pierre.
Au fond qu'il y ait des guerres, si s'affirme un prétexte infime de libération féminine, ça ne vous dérange pas..
- En fait ce qui vous dérange à vous, c'est que les fâmes prouvent qu'elles ne sont pas justes bonnes à changer les couches des mômes et laver les slips de leur mec, clair ! Alors là, okay monsieur se sent atteint dans sa supériorité de macho... »
propos suivi d'un petit rire de gorge.

Présentation de Philistine

Il faut dire ici que Philistine Stringulat est bréhaigne. A 34 ans, elle est une vieille fille, mais elle se croit une jeune femme, et libre, parce qu'il lui arrive de temps à autre de nouer quelque idylle, purement charnelle ou plus exactement parfaitement non-platonique, si je puis accoler ces deux mots. Qui ne durent jamais bien longtemps : En fait j'aime pas qu'on me colle dit elle.
À ceux qui lui demandent si elle ne regrette pas la maternité : En fait non, clairement, on verra plus tard peut-être, pour le moment j'en ressens pas le besoin. Quoiqu'il en soit c'est « un truc » qu'elle envisage de faire seule, pas s'encombrer en plus d'un pot de colle de père. En fait.
Mais au fond, bien qu'elle s'en défende, elle a « les nains » en aversion. Ce ne sont pour elle que de petites boules de morve capable de déranger son petit confort égoïste.
Et je pense que son horreur des mâles vient aussi de cette profonde aversion qu'elle a de certaines « servitudes. » Un jour, parlant de Maternité elle a dit : Beurk! avoir un alien dans son ventre.  
Son ressentiment à l'égard de l'autre sexe, capable de lui faire ça, sa haine d'une position « passive » contre son désir d'être elle même « le phallus » le sceptre (symbolique) de la puissance.
Aussi Philistine est une vraie Miss Capote Anglaise, une fanatique, une mystique du préservatif. Sa haine de l'Église Catholique se concentre sur cette question : l'Église la Grande Ennemie de la Capote.
D'où son radicalisme gauchiste. Elle vote parfois Besancenot comme elle prend des « amants » : par hygiène.
Alain Soral est sa bête noire. Il est à ses yeux davantage qu'un fasciste ordinaire, le "Sexiste" pur, archétypal, le prototype du mâle à éradiquer d'urgence afin que cette vallée de sperme se métamorphosât enfin en ce bienheureux séjour terrestre, où coulera à profusion le miel et le lait, mais surtout la cyprine.
L'allaitement ne lui parait pas une activité digne d'éloge. D'ailleurs à l'endroit où les autres femmes ont généralement des seins, la nature l'a pourvue de deux pauvres petites caroncules flétries tout à fait impropres à l'idée même de la lactation. Paradoxalement, ses deux sacs inutiles ont l’air purement utilitaires comme ceux des chiennes, sans la moindre connotation érotique.

Par compensation, je soupçonne fort mère nature de l'avoir dotée, en une autre partie apothéotique de l'anatomie mulièbre, d'un clitoris atteignant de telles proportions qu'elle pourrait s'en servir comme d'une mentule pour pédiquer, si elle se fut adonnée aux amours saphiques. (Si bien décrites par Pline, Hysécius, Lucien de Samosate mais aussi par Nicolas Venette, médecin français auteur d'un remarquable Tableau de l'Amour conjugal.)
J'ai toujours été étonné qu'elle ne fut pas franchement une triviale tribade; je pourrais bien me la figurer en train de se trimballer dans le plus simple appareil défonçant vulves et podex avec son grand clitoris. Ou à défaut, avec un olisbos attaché par un appareillage compliqué de sangles.

Mais son envie du pénis s'assouvit davantage par une envie du pénal. De Soral elle dit d'ailleurs qu'il devrait être condamné pour incitation à la haine raciale des fâmes.
C'est elle, car je n'ai pas la télévision, qui me l'a fait connaître, me disant un jour :
— En fait, ça va plus être possible là ! Ce que vous dîtes c'est du Soral pur et simple !
Moi : Du Sorel? vous connaissez Georges Sorel ?
Elle : Soral! Vous ne connaissez pas Alain Soral ?
Moi : Non, mais j'ai lu Sorel..
Elle : En fait évitez de lire Soral, okay, c'est vraiment un E... de matcho, clairement.
Moi : Macho et sodomisé est ce bien compatible ? (Remarquez, le baron de Charlus….)
Elle : En fait les mecs matchos sont souvent des zommos refoulés c'est clair!
Très clair.
Quand j'aurais dit que cette délicieuse créature écrit des livres pour enfants, j'en aurais fini avec ce portrait d'une bobo de centre ville, ordinaire. Ces pseudo-contes pour enfants sont toujours des histoires de petites filles qui essaient des vêtements. Puis surgissent des loups très "second degré", très drag queen. Tout est basé sur « le look. » Très dansant, très métis, très coloré...à la fin les méchants loups tombent domptés, énamourés voire émoustillés, aux pieds des fillettes….
Quand je pense aux petits garçons ingurgitant dès le premier âge de pareils brouets, je me dis que tout est foutu.
félic lechat

12 commentaires:

filledufeu a dit…

Eh bien, il vaut mieux vous avoir pour ami!Je plains cette femme qui pase à côté de son accomplissement...

BigBro' a dit…

Mais elle existe Mauricette Dantec, elle a un même un blog ou elle pose son petit étron tous les soirs :
http://mimisdiogenesclub.hautetfort.com/

Okay

Anonyme a dit…

"Le pénis est donné par l'homme, contre son désir d'être elle même "le phallus"
Là vous souscrivez aux projections maladives du nommé Freud.
Pourquoi voudrait-elle être le phallus ?
C'est idiot, c'est fatigant. C'est elle qui reçoit dans l'acte, pas d'effort, pas de tachycardie, cool.
Et puis, entre nous, le phallus... vous l'adorez, vous les hommes. Les femmes bof... ponctuellement peut-être, si elles aiment beaucoup le bonhomme, certainement pas en permanence, comme vous. la preuve : leurs migraines de femmes mariées. Si c'était vrai qu'elles abritent le "désir de phallus", le métier de prostitution serait très demandé.
Enfin si votre copine préférée n'aime guère les enfants, et qu'elle n'est pas faite pour, il vaut mieux qu'elle n'en ait pas. Le monde est surpeuplé; que transmettrait votre pauvre Philistine ? A moins bien sûr, que vous ne soyez le père !
signé Duduchette

Anonyme a dit…

"Le pénis est donné par l'homme, contre son désir d'être elle même "le phallus"
Là vous souscrivez aux projections maladives du nommé Freud.
Pourquoi voudrait-elle être le phallus ?
C'est idiot, c'est fatigant. C'est elle qui reçoit dans l'acte, pas d'effort, pas de tachycardie, cool.
Et puis, entre nous, le phallus... vous l'adorez, vous les hommes. Les femmes bof... ponctuellement peut-être, si elles aiment beaucoup le bonhomme, certainement pas en permanence, comme vous. la preuve : leurs migraines de femmes mariées. Si c'était vrai qu'elles abritent le "désir de phallus", le métier de prostitution serait très demandé.
Enfin si votre copine préférée n'aime guère les enfants, et qu'elle n'est pas faite pour, il vaut mieux qu'elle n'en ait pas. Le monde est surpeuplé; que transmettrait votre pauvre Philistine ? A moins bien sûr, que vous ne soyez le père !
signé Duduchette

l'abbé Tymon de Quimonte a dit…

Et dites donc ma poulette, faut pas bégayer comme ça, on avait bein compris une fois...d'autant que c'est ce qu'on lit partout n'est ce pas...
phallus différent de pénis hein, votre erotomanie vous empêche de comprendre...
Quand à ma modeste personne, il suffit de me lire un tt petit peu, pour voir que je ne fais pas parti de ces abrutis qui portent leur "virilité" en sautoir...

l'abbé Tymon de Quimonte a dit…

et bien BigBro vous aviez raison: elle est venue m'em...jusqu'ici cette Dinde. Sous couvert d'anonymat...

Anonyme a dit…

Oh merci pour le qualificatif de dinde. Touchant ! Et mes excuses pour le double envoi involontaire. C'est vrai, c'est pénible
Oui j'apparais anonyme, mais je signe quand même duduchette, en joignant mon mail, pour des raisons de facilité technique.
Il ne faut pas se vexer comme ça.
Vous avez du talent, c'est sûr. Mais chatouilleux. Un vrai mâle, quoi, obnubilé par... bref.
Oh phallus, pénis... et pire; on n'entend que ça dans cette époque sur-sexualisée. Quel ennui, vous en conviendrez. C'est à la limite du vulgaire, mais rassurez-vous, vous y échappez car vous écrivez fort bien.
Quand on ne veut pas de commentaires, on ferme les commentaires. Ou n'en voulez-vous que de masculins ?
Non, non, je n'aime pas votre Philistine, j'en connais des comme ça, qui me pompent encore plus que vous, car entre femmes, vous savez, on ne s'aime pas tant que ça; elle est assez bien torchée, la bobo-gauchotte. Mais elle est aussi une conséquence d'une certaine lâcheté masculine, celle que vous déplorez justement, en termes poétiques.
Duduchette

Millie a dit…

Bonjour l'Abbé... Et tout d'abord merci à BigBro' pour le ronflant qualificatif de "Mauricette Dantec". Je suis l'auteur du Mimi's Diogenes Club.

Dites l'Abbé, ce n'est pas moi que vous traitez de dinde, j'espère... Car je ne crois pas que nous ne nous soyions jamais rencontrés sur le Web. Si une autre s'est faite passer pour moi je vous serais reconnaissante de m'indiquer ses interventions. Je n'aime pas du tout que l'on m'aide à massacrer mon image, je le fais déjà très bien toute seule.

Salutations.

l'abbé Tymon de Quimonte a dit…

Mais si!

Si ce n'est vous,c'est votre soeur!
Ou bien quelqu'un des vôtres!
Car vous ne m'epargnez guère,
Vous, vos copines, et vos liens!

On me l'a dit! (on c'est Bibgro) Il faut que je me venge!
Et là dessus, au fond de la toile
je vous emporte et puis vous ...dévoile

(Mais enfin, qui est-ce, cette dinde anonyme qui m'agonît ainsi de son mépris volatile?)
Bah! qu'importe!
VARIUM ET MUTABILE SEMPER

Millie a dit…

Non mais entre nous, ne me confondez avec la petite poupoule qui écrit sur ce fil... Non seulement elle pratique le style gnan-gnan des betteraves à sucre, mais en suite elle est dangereusement con-sensuelle, enfin comble de l'aberrance elle ose dire que la femme ne désire pas être un Phallus (avec une Capitale s'il vous plaît) alors que moi-même j'ai porté un petit bonnet rose tout cet hiver rien qu'en hommage à votre cinquième membre vénéré.

Je vous souhaite bien du plaisir,
à une prochaine,

Millie.

Millie a dit…

La bougresse a tout de même raison sur un point : les filles entre elles c'est méchant. ^^

Antoine a dit…

Tout le monde vous le dit mais c'est bien vrai, ça: quel talent!
Et que c'est bon de rire.