jeudi 12 juin 2008

L'irlande dira NO!



J'en suis convaincu!

L'Irlande est le seul des 27 pays de l'UE à être tenu, par sa Constitution, à organiser un scrutin pour ratifier le texte chargé de remplacer la défunte Constitution. Selon les derniers sondages, le "oui" et le "non" sont au coude-à-coude.



Dejà la racaille des commentateurs aux ordres tremblent.. Si le "non" gagne, ce serait vraiment une catastrophe pour l'UE menacent-ils.

TANT MIEUX.



Mais pourquoi, grands Dieux, disent ils, le peuple Irlandais voterait: NON!

Pourquoi?


En ex-France, des marins-pêcheurs manifestent dans tout le pays derrière des banderoles « Stop à la dictature européenne ! » et brûlent le drapeau de l’Union européenne.


Venus de France, d’Italie et aussi d’Espagne, du Portugal et de Belgique, des marins-pêcheurs convergent vers l’édifice de la Commission de Bruxelles aux cris de : « Bruxelles, tu nous crèves!" »:


Mise en accusation de l’Union européenne et de ses institutions!

S’agissant de la flambée des prix du pétrole, chacun y va de sa solution. Les profits monstrueux de Total ac­cumulés dans la spéculation, tandis que la répercussion sur les prix à la consommation frappe toute la population, offrent un tel scandale, qu’on ne peut faire mine de l’ignorer.


Mais chacun le sait : aucune mesure n’a la moindre chance de voir le jour dans le cadre du respect de la sacro-sainte « concurrence libre et non faussée » gravée dans le marbre des traités de l’Union euro­péenne...


Tous ces marins-pêcheurs, ces routiers, qui montrent du doigt la responsabilité de l’Union européenne se tromperaient-ils de cible ?


Ces ouvriers de la métallurgie et de la chimie qui pointent du doigt le rapport entre suppressions d’emplois, fermetures d’usines, délocalisations et traité de Lisbonne… tous ceux-là feraient-ils fausse route ?


Ces viticulteurs et ces agriculteurs qui dénoncent la main de Bruxelles (la PAC) derrière l’arrachage des vignes et la mise en jachère des terres… tous des ignorants ?


Ces gendarmes harcelés par les gitans, ces professeurs frappés par les "chances pour la France", ignorent-ils que l'Europe veut relancer l'immigration. Rapport Attali.


Et cette islamisation galopante, sera t-elle stoppée aves l'entrée de la Turquie ds L'UE, cependant que le référendum obligatoire pour l'entrée de la Turquie en Europe vient d'être supprimé!

Oui l'état major de l'ennemi est concentré à Bruxelles.


La première étape pour la survie des peuples d'Europe:


A bas l'union "européenne"!

Félix le Chat

1 commentaire:

hoplite a dit…

vous commencez à me plaire, monseigneur..

ne me dites pas que le résultat de ce vote grotesque aura une importance quelconque?!
s'ils votent NON, ce sera OUI quand même, non?