samedi 27 juin 2009

Guerre des classes, guerre de race.


.Aucunes des races humaines, au sens anthropologique, ne sauraient égaler la dissemblance, l'antinomie, l'hostilité ontologique de deux races historiques irréconciliables : la Bourgeoisie et le Prolétariat françois.
De nos jours cette profonde vérité éclate d'évidence. Si le Prolétariat gentil a été noyé sous des flots de Prolifiques, la bourgeoisie française a achevé sa métamorphose.
Au lieu, comme en 39-40, de n'être que la chienne du Berger Allemand, la bourgeoisie se convertit, se fait carrément Allemande, si Allemande était le nom de la présente domination.
- "Qu'est ce que vous voulez de plus ! Que je me convertisse ?" s'était écrié un Mitterand excédé, devant un El-Kabbach inquisiteur.
Mais oui, précisément, c'est ce qu'ils voulaient. Qu'on ne laisse plus au pouvoir des Pétain et des Laval, mais plus franchement des Schikelgrübber et des Müller.
-C'est ça que vous voulez ?
Et bien d'accord !
Et la racaille de la grosse bourgeoisie descendit encore un étage plus bas dans l'infamie.
Aujourd'hui, le Premier Monsieur et la Première "Dame", le Ministre des bien nommées Affaires Etrangères, le secrétaire d'Etat chargé des affaires européennes, etc..., tout le monde en est !
En outre, en repentance pour ses "errements" passés de la dernière guerre, càd sa propre Servilité devant cet Occupant là, l'Etat bourgeois n'a de cesse de traîner devant cet occupant ci, l'auguste face de la Patrie dans la poussière, la couvrant de crachats, et a institué ce crime là, comme LE Crime inexpiable, en accablant les enfants et le petits enfants du peuple, pourtant innocent de ce Crime.
Tout ça aurait dû suffire pour entrer dans les petits papiers, briser le Mur d'Hostilité, et les lamentations des plus grands geignards devant l'Eternel.
Et bien non ça ne suffit pas encore pour circoncire leur haine, en mettant un peu de plomb dans leur caboche durcie!
"Brimades, invectives et arrogance!"
"La France constamment humiliée par Tsahal!"
"Les soldats israéliens ont agressé plusieurs fois des diplomates français." Tels sont les mots employés par Laberration, le Journal des employés de Rotschild.
Pourtant : Lorsque Hubert Védrine fut agressé en pleine rue par un commando Bernard-Lévien,  le mercredi 28 novembre à l'entrée du Cercle militaire, place Saint Augustin, à Paris, aucun média n'osa signaler cet attentat contre l'honneur du ci-devant ministre des Affaires étrangères.
Totalement passée sous silence.

Avant cette odieuse agression, selon Le Canard Enchaîné, " les dirigeants du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) ont vivement protesté auprès de Claude Guéant, le directeur de campagne de Nicolas Sarkozy, pour empêcher la nomination d'Hubert Védrine au ministère des Affaires étrangères. Roger Cukierman, le président sortant de l'organisation communautaire juive aurait même joint directement le président élu pour lui signifier qu'il considérerait comme un casus belli cette nomination."
On connaît la suite : c'est Bernard Kascher qui fut désigné à la tête des Affiares Etrangères à la France.
Et bien, ça n'est pas encore suffisant !
"D’une façon générale, le corps consulaire français se plaint de la violation régulière par les policiers et les soldats israéliens des usages consulaires"  lit on toujours dans Libération . " Le 11 juin 2008, Catherine Hyver, consule adjointe à Jérusalem, avait été retenue dix-sept heures sans une goutte d’eau ni une miette de pain par la sécurité israélienne à un point de passage de la bande de Gaza....
L’incident le plus choquant est l’occupation du domicile de l’agent consulaire français, Majdi Chakkoura, à Gaza pendant l’attaque israélienne de janvier. En son absence, les soldats israéliens ont complètement ravagé les lieux - pourtant signalés à l’armée israélienne -, volé une grosse somme d’argent, les bijoux de son épouse, son ordinateur et détruit la thèse sur laquelle il travaillait. Et ils ont souillé d’excréments le drapeau français. Le Quai d’Orsay n’a là encore élevé aucune protestation. "
Mieux  :
Dans le "différent" entre monsieur Obama et Netanyahu concernant le "processus de paix" et le gel de la colonisation juive : avec LELLOUCHE ET KOUCHNER le gouvernement de "la France"! signe qu'il A CHOISI NETANYAHU CONTRE OBAMA ! AlterInfo.
Tel est ce Gouvernement de l'Etranger, qui représente moins de 11%, des électeurs français !
A vomir.
Félix le chat.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Au moins le nabot a accompli son service militaire en France en étant affecté à l'entretien des WC tandis que le traître et félon Arno Klarsfeld (à demi teuton par sa mère luthérienne, donc non juif) a servi en Israël.
Il y en a marre de voir ces ahuris se pavanner sur le devant de la scène.
Du balai !

Robert8 a dit…

A Paris en 1870, comment imaginais on la France de 2009?
Un grand empire mais sans L'Alsace et la Lorraine, Royaliste, Républicaine? ou les français de 1970 préparaient ils déjà la revanche de 1914 (j'en doute).
Bref, si tout était aussi simple, on pourrait prévoir, mais les bourgeois sont moins laches et les ouvriers moins courageux que vous le dites, comme un nuage qui devient de plus en plus flou à mesure que l'on s'en rapproche, ses limites s'estompent.
Aujourd'hui, franchement, il n'y a pas un économiste, pas un politicien ou un futurologue qui sait ou l'on va, que se soit en France ou aux USA, on est dans le brouillard.