lundi 15 juin 2009

Chimères

Le président iranien sortant Mahmoud Ahmadinejad a remporté l’élection présidentielle, dès le premier tour, avec 62,63% des voix.

Ce résultat fait tonner contre! Un tsunami de haine délirante se déverse dans la presse, à la radio, et sur Internet, avec une inquiétante concentration depuis 48 heures.
Dans Le Figaro d'hier:
"Henri Guaino, conseiller spécial de l'Elysée, lors de l'émission le grand rendez-vous (Europe 1-Le Parisien/Aujourd'hui en France), a observé à propos du succès du président sortant : "ce n'est une bonne nouvelle pour personne, ni pour les Iraniens, ni pour la stabilité et la paix du monde".
De son côté, le ministre des Affaires étrangères à la France, Bernard Kouchner, a dit espérer "que la répression cessera au plus vite", et a osé nommer "expression de révolte démocratique", des émeutes de haine contre l'expression populaire, contre la démocratie. Il a tenu ces propos digne d'un "faucon" israèlien lors d'une conférence de presse commune avec le ministre de la Guerre israélien, Ehud Barak, à Paris !!
Et les gogos gobent, Philistine écume de rage contre les "zintégristes", le "moyen-âge" et l'oppression des femmes. Les électrices de Cohn Bendit tremblent pour le peuple des élus du Dieu de l'Ancien Testament.
Comme lors des agression de la Serbie, de l’Irak de feu Saddam Hussein, les prétextes restent la défense de la démocratie , le devoir d’ingérance et la lutte contre les tyrans.

L'objectif pourrait être une de ces Révolutions orange dites de velours contre cet empêcheur de mondialiser en rond, mais en coulisses, Israël se prépare à accomplir l'irréparable.
Le plus inquiètant, c'est que la France ne serait pas en reste: citons encore le Figaro qui s'est fixé pour tâche la préparation de ses lecteurs sarkoziens à la très prochaine guerre d'agression contre l'Iran.
"Le containment (l'«encerclement») de l'Iran a commencé. Alors que Téhéran n'a pas donné suite aux propositions de négociations faites par Washington, les grandes capitales se préparent désormais à tous les scénarios. À Tel Aviv, les pilotes de chasse de Tsahal participent depuis un an et demi à des entraînements simulant des frappes contre les installations nucléaires iraniennes. Les États-Unis consolident la ceinture dissuasive formée autour de l'Iran par leurs bases militaires dans la région : Qatar, Irak, Afghanistan, Koweït… Quant à la France, en inaugurant une nouvelle base militaire à Abu Dhabi le mois dernier, puis en signant un nouvel accord de défense avec les Émirats arabes unis, Nicolas Sarkozy l'a placée au premier rang d'un éventuel conflit avec l'Iran."

Nous voici à nouveau mûrs pour le trépas des autres, et par une route de dangers, notre faiblesse nous mènera aux confins de la Perse et de la Chimèrie, patrie des bombes et des illusions.
Allons nous envoyer nos soldats aux confins des ruines de Persépolis, afin d'y établir d'autres ruines, rougeoyantes de sang et de phosphore incandescent, rougeoyantes et radioactives?

Tous ces contes à dormir debout qu'on nous fait ici, préparent d'autres insomnies, bien plus inouïes que celles de ce Sultan subjugué par les contes de Shéhérazade.
Ô Iran, littéralement le "pays des Aryens", oasis au milieu d'un océan de souffre, et qui recèle bien d'autres merveilles que celles d'Ispahan, d'aucuns veulent faire s'abattre des grands cieux un déluge de Feu, prélude à une seule Nuit, plus longue et plus terrible que Milles et une Nuits noires.

On implante ici dans les esprits des chimères, bagatelles pour préparer à un massacre, cependant que celles inventées par la fille du grand vizir, l'habile conteuse qui charmait le Sultan, étaient au contraire pour faire cesser une hécatombe.
Chimère: monstre qui crache le feu, "lion par-devant, serpent par-derrière, chèvre au milieu".(Homère)
Et nos chèvres qui bêlent, se figurent avoir une tête de lion, ignorant le dard du vieux serpent qui va les mordre.
Félix Niesche.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Brillant.
Phil(istine) du Rasoir

l'abbé Tymon de Quimonte a dit…

Très bien Philistine.
Continuez comme ça.

the true seekers a dit…

la fin est poetique-satirique ; on manque de gens qui savent écrire.
au debut il faut un effort pour te lire car tu es d'humeur sombre , mais une fois dedans quel régal !

Au plaisir de te revoir barbare !

tant que tu ne lâchera pas la dénonciation de la gynécocratie je serait là pour te soutenir coute que coute même à mes dépends puisqu'on est ennemis sur le plan théologique ...
Accroche toi bientôt tes textes apparaitront comme le témoignage d'un des derniers hommes lucide et capable de production littéraires bien au dessus d'un Nabe resté bien trop vulgaire et bolchévique (son soutein inconditionnel a houria beltéja!et ses vulgarités soit disant provocantes pour gauchiste de salon qui s'exite sur la virilité de l'Islamisme dont il sont incapable...Lorsque le nouveau cycle s'ouvrira on te rendra donc hommage en tant que résistant authentique, persévérant , buté comme un communiste de l'ex-RDA mais avec la soif de vivre un idéal de vie qui teint plus de l'idéal Grec plotinien sans que tu le saches forcément qui donne cet accents métaphysique dont un coco est incapable .

Repends toi Cathare oublis otto Rahn et laisse toi conduire par les portes de l'amour(qui ignore la mort je crois étymologiquement)qui ont inspirés de toutes façon les troubadours dont tu ne semble pas ignorer complétement les mérites ...

Salam (tous le monde sias que tu es en fait un Betkashi initié par la silsilà secrète de sebenttordof mais que tu attends l'heure pour le révéler !).

Nos potes ummites de la section dissidente de l'alliance inter-galactique gynécocratique des vénusiens(dominés a fond par leurs femmes et qui sont a l'origine de la subversion inter planétaire ), les habitants d'Orion(contaminés eux aussi par la Venus aphrodite , culte tellurique bas de gamme) etc ...t'adresses aussi leurs salutations distingués de résistant à l'entreprise de castration de la psyché universelle ! ...

(cette appendicite décidément , après les délices de la morphine qu'elle à impliquée , provoque en mon âmes tant de révélations Ummito-viriles !)