mardi 8 juillet 2008

Racisme dans les crèches: ça suffit !


Nos amis britanniques nous montrent la voie. Comme eux, exigeons le rétablissement de la peine de mort pour les délinquants racistes blancs des crèches et des maternelles!

" En Grande-Bretagne, le NCB — Bureau National de l’Enfance — qui reçoit 12 millions de livres sterling par an de fonds publics, a publié un guide de 366 pages, pour les crèches leur demandant de rapporter “tout incident potentiellement raciste ".
Le guide a pour titre :  “Jeunes enfants et Equité raciale”. C'est joli.
Qu’est-ce qu’un incident potentiellement raciste ?
Et bien par exemple :  " un enfant de 3 ans qui se détourne de son assiette en disant “beurk” lorsqu’on lui sert un plat épicé de cuisine exotique commet une infraction potentiellement raciste."[SIC]
.
Cet utile guide a pour but de prévenir les employés des crèches qu’il ne faut pas oublier : " les bébés [ultraSic] et les très jeunes enfants dans les mesures visant à extirper les préjugés racistes."
Oui vous avez bien lu, les bébés et les tout-petits. 
 Il est demandé aux éducateurs de prêter une " attention tout particulière aux injures racistes chez les tout-petits." “Aucun incident raciste ne doit être ignoré et doit être réprimé de manière spécifique”.
.
Et qui est l’auteur de cette abjecte saloperie qui pousse le politiquement correct jusqu'au délire, jusqu'à l'infâmie ?
Une femme infâme bien sur, auteurE  prénommée Jane Lane, et qui ajoute : “Les enfants sont des éponges. Les premières années sont une étape critique pour qu’ils apprennent à respecter les opinions, les différences et les besoins des autres."
Merci à François de Souche pour cette traduction.
Félix le Chat

2 commentaires:

hoplite a dit…

cela relève évidemment de la pathologie.
une forme d'épidémie, même.
il faut bien préparer ces petits au monde qui vient. qui sait s'ils n'auraient pas naturellement quelque velléité de rejet -bien naturel- de l'Autre. ou quelque habitude clanique d'auto-défense.
nous allons aimer ce monde, n'est-ce pas mon père?

Vani a dit…

en même temps, ma fille de pas tout à fait 3 ans et métisse, depuis un an qu'elle fréquente la crèche me demande en voyant des noirs "qu'est ce qu'ils font là ceux là", ou "ces animaux" selon l'humeur. mais la cerise qui m'a mené sur le blog, c'est ce week-end "je n'aime pas les noirs" et surtout .... "je n'aime pas avoir une maman noire". les propos raciste là je pense doivent venir du personnel encadrant alors oui, j'aimerai un contrôle !