mercredi 14 janvier 2015

La Terreur s'installe.

 —  Déjà, quelque chose a changé. C'est dans l'air; c'est aussi tangible, lourd, comme une chape de plomb durci qui pèse sur l'esprit. Je le ressens dans l’atmosphère, dans la rue, je le vois sur les faciès.
Une ombre s’agrandit, obscurcit la France. Je la ressens. Elle est palpable.

 Philistine :  Poète  ! Toujours dans l’exagération, en fait !

 —  Vous croyez ça Dinde Charlie ?  Vous ne sentez rien sans doute.

 Philistine : Bien sûr que si en fait ! Comme tout le monde : le danger terroriste, l'Islam radical sont là. Clairement !

—  Et vous croyez que ça va s'arrêter là ? Vous ne comprenez pas la nature de ce Pouvoir Maudit qui a fondu sur la France en 2012, et s'est incrusté dans ses chairs avec Valls. Et vous ne comprenez pas l'enjeu des assassinats récents. Ils ouvrent le bal des maudits.
Le Pouvoir n'a pas hésité à sacrifier 10 des siens, oratoire de pourrisseurs patentés, chéris par les premiers cercles, des gens qui faisaient bombance hier encore avec le Président, ce n'est pas dans le seul but pour prendre 10 points dans les sondages. Non, ça ne va pas s'arrêter là !

Philistine : En fait, il n'y pas eu dix morts mais dix-sept !

—  Je le sais hélas ! Mais je n'inclus pas les braves policiers et les malheureuses personnes qui faisaient leur course au supermarché comme affidés du pouvoir.  Car malgré ses larmes de crocodiles ceux là ne comptent pas pour lui.  Seuls nous autres, les pleurons avec sincérité, et notre colère n'est pas feinte.

Philistine :  Et pas pour la rédaction de Charlie si je comprend bien en fait !

—   Ne pas pleurer ces gens-là, avec le chœur des pleureuses stipendiées, ne m'empêche pas de trouver suspect leur assassinat, et de le condamner sur tous les plans. Politique, esthétique, et surtout égoïste !

Philistine :  En fait n'importe quoi là ! En quoi cela vous touche égoïstement, puisque vous ne les aimiez pas ?

—   Parce qu'ils vont nuire davantage morts que vivants !  Et derrière leur corbillard, je vais porter en terre ma propre carrière de caricaturiste !
Avant il y avait ce torchon répugnant, Charlie-hebdo, on était libre de l'acheter ou pas. Et plus ou moins libre encore de les critiquer. Maintenant il y a l'obligation de la Pensée-Charlie. La Nouvelle pensée Mao-Zédong des anciens gauchistes devenus ministre.  Sous peine d'arrestation.
N'avez vous pas entendu le tas de saindoux en chef, recuit dans sa haine rentrée, faussement serein, avec son master en communication et sa vanité lisible, exiger de " repérer et traiter ceux qui ne sont pas Charlie" !
C'est maintenant qu tout commence. Qu'un véritable basculement politique dans le sens de la dictature s'opère. On ne défile pas impunément derrière des chefs d'Etat !

Philistine : Pure parano ; votre vieux fond anarchiste qui remonte en fait !

—   Des choses encore inenvisageables hier, sont devenues possibles, admissibles. L'emprisonnement de Dieudonné [2] et demain, qui sait, l'assassinat de Soral.  Des tueries de masse.
On dira C'est horrible mais ....et on embrayera sur le climat de haine, les attentats, les provocations l'Islam radical etc etc....
La liberté d'expression grandit ! Celle de la Terreur d'Etat.

Notes 
[1]  Abattus avec un sang froid et un professionnalisme digne d'une série américaine. Sauf peut-être l'oubli la carte d'identité dans la voiture qui fait un peu désordre.
[2] En vérité j'avais écrit ces lignes hier, avant l'arrestation de Dieudonné, comme début d'un Entretien avec Philistine, plus long, plus achevé.  L'actualité me force à les mettre en ligne.


26 commentaires:

zig a dit…

quelle clairvoyance l'abbé !
quelle description magistrale d'un scénario évident préparé de très longue date.
vous pensée au pire et ce n'est pas faux ! parlé écrire vont devenir difficiles même pensée contraire ? comme vous dite c'est dans l'air
ce défilé de dimanche sensé être pour la liberté d'expression et bien sur maintenant nous en sommes sûr fut élaboré pour nous en privé ! et instauré un régime totalitaire, ils ne ce priverons pas et avec la bénédiction de plusieurs millions de petit Charlie .
un anti cyclone venue de l'ouest pousse la France vers l'est !

Anonyme a dit…

L’esclave ne peut être et rester esclave qu’après avoir bien intégré et assimilé l’idéologie de son maitre et la faire sienne, et cela jusqu’au mépris de son maitre envers lui et les autres esclaves. Ce mépris qu’il sentirait, il irait le retourner vers les autres comme lui en pensant que se sont eux qui l’empêchent d’être ce qu’il croit pleinement être, comme l’égal du maitre ou celui qui doit être bien vu par lui, en le justifiant par mille et une considérations toutes logiques et évidentes à ses yeux.
Le scarabée.

zig a dit…

du pur Freud mais tellement vrais
nous sommes tous instrument de nos maitres.
même ceux qui ne suivent pas
le troupeau.
a leurs insu ils sont ramenées sur la ligne médiane ?
le sentiment demeure de marche en parallèle !

lamouettejoviale a dit…

Je n'ai jamais acheté Charlie Hebdo.
Ca me ferait mal de l'acheter aujourd'hui, alors que Valls vient de l'exhiber en sortant de sa réunion.

Purée les Français !
Faudrait peut-être vous réveiller de votre état hypnotique !

blh a dit…

Nous assistons à une sorte de syndrome de Stockholm rendu obligatoire par nos édiles les plus outranciers.
Il semble cependant que beaucoup ne mordent plus à l'hameçon au vu des derniers sondages : seule la clique gouvernementale est en petite progression.

PC a dit…

Pour un attentat réussi, combien ont été contenus, empêchés, étouffés dans l'œuf par la propagande du "vivre-ensemble" ? Vous pensez que le "Pouvoir Maudit" commence à dérouler son plan, il ne fait que rattraper un raté. Au-delà d'un certain seuil statistique, ce type d'évènement était inévitable. Le travail du système a été de le repousser le plus longtemps possible, et maintenant qu'il a eu lieu, il fait tout ce qui est en son pouvoir pour l'endiguer et, pourquoi pas, renforcer encore cette idéologie contre-nature du "vivre ensemble" multiracial, à laquelle E&R participe activement. Il le fait non parce qu'il l'a voulu, mais parce qu'il est en position de le faire.
7 billets où vous posez des balises tout autour du pot, à tel point qu'on ne voit plus que lui, le grand absent de vos analyses, à savoir : que le gouvernement met absolument tout en œuvre POUR EVITER LA GUERRE CIVILE. Fabius, Bedos, Canal+ tiennent le même discours que Soral sur l'islam, le mot d'ordre est : PAS D'AMALGAMES, et vous vous faites complice du mensonge. Ce qu'ils craignent le plus c'est ce fameux "climat de haine", qui viendra, certes, mais bien plus tard qu'il aurait dû, trop tard peut-être, à cause de tous ces trucs d'illusionnistes, ces boniments d'hypnotiseurs, cet arsenal de pousse-au-dream ! Restons endormis bercés de slogans débiles ! Quel était le but de ces gigantesques "marches républicaines" sinon de communier tous ensemble, Français de souche et Français de remplacement, dans la superbe société multiraciale et multiconfessionnelle pacifiée ?

Anonyme a dit…

@PC
Vous vivez dans un phantasme comme tout le monde, les dessous des choses vous échappent complètement. Mais ce n’est pas grave, nous y vivons tous à des degrés différent, mais ignorer les conséquences d’une guerre civile dans un pays comme la France, c’est vivre encore au dix-huitième siècle. C’est un peu pour vous taquiner, car les discours ne participent pas à l’histoire et lorsqu’ils y participent, c’est juste pour la bonne conscience de l’animal qui en a besoin pour surfer sur ses instincts grégaires. La civilisation est une bonne chose, mais combien c’est dur de la préserver, car c’est par ses défenseurs ou ceux qui profitent de ses largesses qu’elle commence par se faire démolir.
Sans rancune, c’est juste une remarque car je vous apprécie beaucoup.
Le scarabée

Anonyme a dit…

Ceux que vous avez vu défiler ne sont que les agents de l'état (ou lié à ceux-ci) et autres curieux. C'est à dire ceux qui veulent conserver un bout de fromage quoi qu'il arrive.

Nocif

Anonyme a dit…

Et puis, faut-il pleurer des combattants "bien nourris" quels qu'ils soient?
Charlie est un combattant.

Je ne sais pleurer que pour les innocents qui subissent malgré eux la folie humaine, humaines?.

Nocif

Anonyme a dit…

Il est évident qu"en matière de contrôle des population, c'est comme la mise en place du suppositoire, c'est lent et parfois il ressort.

Nocif

PC a dit…

Mon fantasme c'est de considérer que les choses sont ce qu'elles semblent être, alors que vous autres êtes sortis de la matrice c'est ça ? Je lis à l'instant : Hollande : « l’Islam, une religion compatible avec la démocratie ». Jack Lang : « religion de paix et de lumière ». Excusez-moi de ne pas y voir un appel à la guerre civile et à la stigmatisation des musulmans ! Je dois manquer de subtilité, de finesse dans l'analyse... C'est d'ailleurs très français de jouer au plus fin, mais c'est un exercice de poseur.

La question n'est pas "pourquoi des attentats islamistes éclatent en France maintenant ?" mais "pourquoi des attentats islamistes n'éclatent en France QUE maintenant ?"

La question n'est pas "pourquoi de plus en plus d'hostilité à l'égard des musulmans ?" mais "pourquoi toujours si peu d'hostilité à l'égard des musulmans ?" (et quasiment pas à l'égard des autres immigrés)

Aucun peuple au monde n'aurait toléré le dixième de l'invasion migratoire qu'on subit. Pourquoi le peuple en a-t-il toujours si peu conscience alors que plus d'un tiers des naissances en métropole concernent des mélanodermes, c'est-à-dire des extra-Européens ? Je vous le dis : parce que le projet du système c'est de maintenir les populations blanches dans un état de léthargie, de leur masquer le plus longtemps possible la gravité de la situation, la menace de génocide qui pèse sur eux, afin que lorsqu'ils se réveilleront, par la force des choses, par l'appel du muezzin et les percussions du djembé que le gouvernement ne pourra plus masquer dans leur réelle ampleur, ce jour-là, il soit trop tard pour inverser la tendance. Or, E&R a déjà pris acte du caractère irréversible de l'invasion migratoire en France. Il paraît que dans son dernier entretien, Soral a déclaré que le scénario de Houellebecq c'était grosso modo le projet d'E&R : l'islam s'installe durablement en France, sans heurts majeurs, dans une acceptation molle de la population, jusqu'à l'élection d'un président musulman. Celui-ci résout un certain nombre de problèmes, la France remonte la pente, les vices de la modernité sont résorbés dans le retour des valeurs traditionnelles sous le signe du croissant.

Eh bien je préfère l'option "guerre civile". Ses conséquences potentielles les voici : nous gagnons : l'armée se range de notre côté, le gouvernement est renversé, on rapatrie les métèques, etc. Nous perdons (plus probable) : l'Europe se balkanise, on voit se former des républiques islamiques, des zones de non-droit plus ou moins autogérées, MAIS, le douloureux souvenir de cette défaite, VUE COMME TELLE, se grave dans le cœur de chaque Européen qui ne peut se résoudre à cet état de fait; le peuple désormais uni, "le grain ne formant qu'une seule gerbe", des partis radicaux émergent, les troupes se reforment et nous finissons par récupérer nos territoires ! Ouaiiiiis ! Hourraaaaaa ! Applaudissements, lait, miel, bisous, farandoles...

Anonyme a dit…

Bonjour à tous,

Ni islamophobe, ni islamophile, le système met en place une dialectique autour de la question de l'islam qui permet un déplacement des questions économiques et sociales (entrée en vigueur du pacte de responsabilité le 1er janvier 2015) vers la question identitaire.

L'emploi politico-mediatique du terme de "guerre civile" vise à jouer sur les peurs des populations et à leur faire croire à l'imminence d'un ennemi islamiste en mesure de concurrencer l'Etat français dans le monopole de la violence légitime. En réalité c'est l'Occident qui agresse le monde musulman sans relâche depuis 2001. Cette manipulation va permettre le contrôle de plus en plus poussée de la population française (pas prête de basculer dans la guerre civile) et d'instaurer la dictature de la tolérance (y compris auprès des populations musulmanes). L'agitation du danger terroriste n'est qu'un moyen de jouer sur les peurs psychologiques de populations anesthésiées et crédules. Malgré l'agitation, c'est un non problème en terme de danger statistique (3 mort/an en France depuis 2001, bien bien en dessous des accidents de la route, voire du nombre de personnes frappées par la foudre!). De plus, les quelques attentats sont le fait de petites racailles de banlieues qui reviennent du front occidental en Syrie.

PERRIOT

Anonyme a dit…

En un mot comme en cent :

NON A LA GUERRE CIVILE !

OUI A LA GREVE INSURRECTIONNELLE PROLÉTARIENNE GENERALISEE !

PERRIOT

PC a dit…

Au contraire, la question sociale masque la question raciale/identitaire. Un exemple : en novlangue "quartier populaire" signifie en réalité "quartier d'immigrés".
La dialectique autour de la question de l'islam n'est pas voulue par le système, elle s'impose à lui à cause du nombre grandissant de musulmans radicaux sur notre sol. Ensuite seulement elle est récupérée, et sert, encore une fois, à masquer la question raciale. 3 morts/an dû aux musulmans radicaux, c'est surtout bien inférieur aux morts causés par les musulmans "modérés" et autres immigrés "du quotidien". Ce qu'on refuse de voir (ou de montrer) à E&R, tout comme à Charlie Hebdo ou à Canal+ ou au Parlement, et qui prouve bien qu'il n'y a aucune volonté de faire peur à la population autour des questions liées à l'immigration. La peur, ou plutôt la colère, demeure très en-dessous de ce qu'elle devrait être si la population était correctement informée de la situation. Les évènements de ces derniers jours étaient justement l'occasion d'amalgamer à mort, de stigmatiser dans la joie et la bonne humeur, de relier enfin la question de l'islam radical à la question de l'immigration non-blanche ! Or la dictature de la tolérance a justement pour but d'étouffer toute interrogation légitime sur ce sujet.

L'Occident agresse le monde musulman depuis 2001 ? Mais en même temps il l'arme et il lui ouvre grand ses portes, l'installe, le nourrit, lui construit des lieux de culte, lui offre des soins et toutes sortes d'avantages sociaux, bref, permet son expansion !

Anonyme a dit…

Cher PC,

Vous confondez racaille de banlieue américanisée et musulman.
La première était déjà dénoncée par Marx comme un rebut,un Lumpenprolétariat néfaste pour la classe ouvrière.
Quant à la "communauté musulmane", elle sera sionisée à la sauce Chalgoumi ou diabolisée comme islamo-dieudonniste. Voyez comme nos antirascistes d'hier stigmatise aujourd'hui ces "collèges de Seine saint Denis" où la minute de silence pour Charlie n'est pas respectée (et où on ne peut pas enseigner la Shoah tranquille). Non, les musulmans de France connaitront le même destin d'américanisation/israelisation que le reste de la France, il ne faut pas rêver. C'est même leur raison d'être comme entité communautaire distincte (création de Sarkozy).

PERRIOT

L'abbé Tymon de Quimonte a dit…

Merci PERRIOT; permettez moi de contresigner votre réponse.

PC a dit…

Très pratique cette rhétorique. Ça permet de les mettre à l'abri de toute critique. Ils se disent musulmans quand on les interroge, exultent en clamant des "Allahu akbar", font le ramadan, parlent arabe chez eux, etc. mais fort heureusement des Occidentaux antiracistes d'aujourd'hui mais paternalistes comme ceux d'hier sont là pour leur rappeler qui ils sont et qui ils ne sont pas, afin de rendre tout conforme à leur construction idéologique bancale.

Ahmed a craché sur Martin parce qu'il mangeait un sandwich au jambon ? Rien à voir avec l'islam ! L'islam c'est la paix et la tolérance. Ahmed n'est qu'une racaille américanisée.

Rachid gifle Julie en la traitant de pute parce qu'elle porte une jupe ? Rien à voir avec l'islam. Paix et tolérance. Rachid n'est qu'une racaille américanisée.

Mouloud envoie une chaise dans la gueule de son patron qui ne lui a pas donné sa semaine pour le ramadan ? Pas de raccourcis hâtifs. Islam = modération et amour. Mouloud n'est qu'une racaille américanisée.

On notera toutefois qu'amalgamer la pire des racailles à l'Occident ne pose pas de problème. On prend sur soi toutes les fautes pourvu que nos petits bronzés de remplacement en sortent blancs comme neige.

Affirmer que les musulmans, les musulmans réellement existants, sont stigmatisés en France est une ânerie, ceux qui la profèrent - ou la contresignent - des ânes bâtés, quand ils ne sont pas directement intéressés à braire de la sorte pour avoir du son. Rien n'a changé de ce côté-là.

Ce que je retiens moi, c'est cette caméra qui a subitement changé d'angle alors que des jeunes musulmans galvanisés par l'attentat mimaient des tirs de kalachnikov avec leurs mains.

Anonyme a dit…

Non, Cher PC, personne ne peut sortir de la matrice, même en rêve. Nous sommes dedans corps et âme quel que soit le lieu où on se retrouve sur cette terre. On est surveillé par des caméras, des satellites et des gadgets de toutes sortes dont on se dote avec notre propre consentement. Quant aux races, c’est une question très délicate, car dans la sphère de la mare méditerranéenne où a bouillonné ce qui a donné le monde actuel, le mélange des races n’avait pas attendu l’avènement du monde actuel pour se faire d’autant plus qu’on changeait de race comme on changeait de costume selon les maitres du monde de l’époque et leurs idéologies.
Remarquez que toutes les religions (une religion = sacralisation d’une idéologie) sont nées comme idéologie d’un contre-pouvoir face à des pouvoirs à bout de souffle. Si l’Europe s’était christianisé, c’étaient pour se libérer du joug de L’Empire Romain, et beaucoup d’autres peuples l’on fait pour les mêmes raisons mais pas spécialement contre les romains. Le judaïsme, c’était contre les Pharaons mais pas uniquement. L’islam est venu comme une synthèse des deux religions et a vu le jour dans une ville marchande qui avait besoin de l’unité des tribus qui l’entouraient pour mieux prospérer avant de commencer à s’étendre par le glaive et le sang ( ce qui est propre à tout pouvoir) sur une étendue qui se limitait essentiellement au croissant fertile au début et fut par la suite étendu à d’autres contrées par d’autres peuples non-arabes ( les mongoles entre autres ).
Remarquez que c’est l’Occident qui par ses moyens nouveaux et efficaces qui étaient allé partout dans le monde pour imposer à toutes les races sa vision du monde et son mode de vie , je parle de races ou de populations qui vivaient dans un monde qui leur était propre et ne savaient même pas qu’il existait d’autres mondes que le leur, comme c’est les cas des amérindiens, de certains peuplades d’Afrique, des Aborigènes….
Remarquez aussi que l’Occident, depuis les années 60 a pris un tournant délibéré de se constituer en une noblesse mondiale avec ses armées de serviteurs et faire du reste du monde des métayers ou plus exactement une force de travail à bon marché avec en prime des matières premières à sa portée.
Remarquez que le Protestantisme est presque une copie conforme de l’islam, car il s’en est beaucoup inspiré. L’islam des peuples musulmans est un islam syncrétique où le judaïsme, le christianisme, l’animisme et le culte des ancêtres se mélangent et se rejettent au même temps. L’islam qu’encourage l’empire n’est pas celui de chalghoumi qui est un petit Charlie hebdo, mais celui du vide et de la matière, comme le vide ne renvoie à rien, c’est la matière qui prend le relai en tant qu’apparence d’un néant intérieur. Il est intellectuel et nouveau, et est porté à bout de bras par les monarchies pétrolières et des pointures en exégèse de l’islam derrière lesquels toute une faune de sioniste pullule en sachant les caresser dans le sens du poil tout en chargeant d’autres de les persécuter pour la forme pour les rendre plus crédible. D’apparence, cet islam est la négation des paradigmes occidentaux, mais dans les faits, il est leur prolongement ou l’autre côté du médaillon.
J’use du mot Occident délibérément pour ne pas heurter les sensibilités chafouines. Quand l’intention est d’en découdre avec quelqu’un ou une situation, qu’importe le prétexte !
Le scarabée

Anonyme a dit…

Vous aurez remarquez que depuis hier soir la Belchique n'est plus en reste, Bruxelles,Vervier "vert et vieux" qui est infestée jusqu'à raz-bord d'arabes absolument désoeuvrés.
D'autres pays devraient bientôt faire suite dans ce plan.
J'y vois de la mise en scène par quelques sacrifices pondérés, bien distillés, orchestrés comme papier à musique.
J'en ressent, le noeud coulant, la mise au pas étasuniennes de l’Europe.
Les arabes ne sont que des "oxydants", j'aime à le dire, parmis d'autres ajoutés à l'europe complètement vasalisée depuis la dernière et cela malgré les jolies fausses cabrioles de de Gaule "un nom bien trop approprié pour l'époque".

Nopif


esprit-i-monde a dit…

"de Gaulle" scusez.
Nopif

PC a dit…

Je n'ai hélas pas le temps de vous répondre, je dois m'absenter pour le weekend. En vrac :

- N'étant pas égalitariste, je peux justifier la conquête dans un sens et la condamner dans l'autre.
- Nous avons construit chez eux, ils viennent détruire chez nous.
- L'Occident ne pille pas l'Afrique, il la nourrit. Sa démographie est en plein essor, la nôtre en déclin.
- Les matières premières que l'on convoite était insoupçonnée de ceux qui vivaient dessus, et inexploitables par eux. Longtemps la France les a payées à l'Algérie plus cher que le prix du marché (voir Lefeuvre).
- Envoyer une sonde sur une comète à 500 millions de kilomètres de la Terre vaut bien la disparition d'une tribu africaine. Notre destinée vaut plus que la leur.
- Pas convaincu par l'analogie entre protestantisme et islam. Qu'importe puisque dans les faits c'est : islam x arabes/noirs contre protestantisme x blancs; et c'est ce mélange qui fait toute la différence.

Bonne fin semaine à vous.

Anonyme a dit…

Je ne fais pas de politique, juste une petite parenthèse pour répondre à deux articles entr'aperçus qui ont été supprimés où on pouvait lire:

"Le racisme anti-blanc et le féminisme puisent à la même source : le Ressentiment.
Ne pas vouloir être ce que l'on est ."

Il ne faudrait quand même pas tout mélanger, ou tout au moins pas généraliser. Certes, c'est bien connu, il y a un certain mésaise, voire une horreur pour l'être humain, l'homme en général, le mâle en particulier, à se savoir n'être pas ce qu'il croit être ou voudrait être: Philippe, Auguste, Barnabé, Jérôme, Jean, Paul et les autres pour certains ou Terminator, Rambo, Exterminator pour d'autres, j'en passe et des pires et pas que de fiction, qui, pour ces derniers, conduit des esprits dénués de raison à un "Ressentiment" odieux, à ces actes d'inhumanité.
Pour Nietzsche," l'homme supérieur n'échappe pas au ressentiment mais il le surmonte".
Je ne sais pas ce que c'est que le "Ressentiment" ni ne bois à sa source, alors que j'ai eu mon lot de funestes avanies. A pleurer de rire!…

Dieu merci, que l'on soit Charlie ou pas, n'en déplaise à certains, il y a encore une Humanité debout qui fait l'unanimité mais pour combien de temps et sera-t-elle garante d'une paix déjà mise à mal pour éviter le pire ?

De trente à quarante mille exemplaires par semaine ce journal satyrique mais pas haineux, est passé à 2 millions en deux jours.
Sans le savoir, ces fous de Dieux, ou plutôt, ces fous tout court, n'ont fait qu'asseoir "la notoriété" de cet hebdomadaire sur la scène internationale. Quel pied de nez, au nom de Dieu!
Hélas, pour beaucoup, rien n'est pardonné et dans un avenir très proche nous risquons surtout, de tirer les conséquences de l'exemplaire post mortem. Mais que faire, s'exprimer ou bien se taire ?

Cette "boite de Pandore des mots qu'il ouvre sans cesse sous nos pas"

Parler c'est ouvrir cette boite noire d'ou remonte ce qui est enfoui au tréfonds, la part d'inhumanité, part maudite présente en chacun. "Pandore en ouvrant la boite mystérieuse va laisser s'échapper tous les maux de l'humanité. "
Avec toutes mes excuses pour ce pataquès.



Anonyme a dit…

Πόλεμος πάντων μὲν πατήρ ἐστι.

Anonyme a dit…

Graeca sunt, non leguntur.

Pax vobiscum

Dupont Marcel a dit…

Ouais, bin, en attendant, j'vois que t'as vachement levé le pied concernant Caro De Haas...

Elle ne trouve plus grâce à tes yeux, tu t'es lassé?
C'est pourtant pas faute de se donner du mal https://twitter.com/carolinedehaas

Signe au moins l'appel http://chantiersespoir.fr bordel!

Gerard John Schaefer

orfeenix a dit…

Je suis complotiste ( oulala quelle horreur!) et je pense que avec ou sans la guerre civile les ennemis des valeurs véhiculées par les religions catholique et musulmane ont tout intérêt à foutre la merde entre les cultures pour instaurer leur matérialisme désincarné et décérébré.On fabrique de nouveaux martyrs qui étaient déjà vendus depuis quelques années à des causes plus que douteuses, j' eusse préféré Fourest ou BHL mais ma propre religion m' interdit de me moquer d' une quelconque mort.