dimanche 19 octobre 2008

Jeunes noeuds pap' pop'


Les "jeunes" de l'UMP, puisqu'il est avéré qu'on peut être jeune et con à la fois, se sont intitulés: les jeunes populaires, les jeunes pop, pour les intimes.

Dix-sept d'entre eux, "plus ou moins en lien avec les banlieues", ont décidé de fonder une commission qui va "durant trois mois auditionner des "acteurs locaux" et tenir des réunions publiques en Seine-Saint-Denis, notamment à Bobigny et à Aulnay, ainsi que dans les banlieues de Lille, Lyon, Marseille. Fin décembre, cette commission prévoit de remettre au gouvernement un "Livre blanc".
"Nous voulons trouver des solutions concrètes afin d'améliorer durablement la vie dans les quartiers difficiles", a expliqué en toute modestie l'équipe, jeudi 18 septembre, pour présenter l'opération baptisée "Les pépites de la nation".
"Nous allons faire des propositions révolutionnaires. Nous allons aller dix mille fois plus loin que le plan banlieue de Fadela Amara", assurent les membres de la commission."
L'im- MONDE 19.09.08 par Sophie Landrin.
.
Les pépites de la nation! Ce nom grotesque divulgue involontairement le fin mot de l'affaire.
Pépites tirées de nos poches, pour aller dans celles des "acteurs locaux" ! Pour mémoire, on appelle "plans banlieue" ces grêles de pépites d'or, les pluies diluviennes d'argent public arrosant les immigrés en banlieue. Il y en aura donc "dix mille fois plus!"
"Ô millions d'oiseaux d'or, ô future vigueur!"
J'entends déjà certains ricaner, au prétexte que les jeunes porteurs des pépites de la nation vont se faire juvénilement péter leurs roses portraits en ces banlieues grises.
Mais ils ont tort.
En ces temps de crise, il faut resserrer les rangs. La ploutocratie se doit de former et soudoyer ses supplétifs.
Il importe de comprendre que l'essence du "Sarkozysme" c'est l'alliance de la jupe plissée et du jogging crasseux contre le bleu de travail; de Christine Lagarde (des coffres forts) et Fadela Amara(d'égout), en passant par la Dati (de péremption) et Yade (..ce que vous voulez..).

D'ailleurs le Prézydent en personne a reçu lundi à l'Elysée la nouvelle équipe des "jeunes pop", avec Patrick Devedjan, le secrétaire général de l'UMP et "a donné son onction à l'opération, encourageant les jeunes à "être volontaires", à "foncer" ; quitte à "bousculer les cadres et les codes de l'UMP". "Le chef de l'Etat leur a fixé comme objectif le quasi-doublement du nombre d'adhérents d'ici à 2012, pour le porter à 50 000 adhérents." Dixit la Mondaine Landrin.

La "crise" qui n'en est qu'à ses débuts, dans le monde réel, va se traduire par des centaines de milliers de licenciements, la fermeture de milliers de collèges, hôpitaux, bureaux de poste, une pauvreté accrue et sa fille Misère pour des millions de travailleurs, bientôt les caddies dans les supermarchés seront vides, les voitures rouilleront dans les rues faute de carburant, le noir marché noir, les trafics vont se développer.
Il va nous falloir descendre un étage plus bas, de la civilisation vers la barbarie.
Des populations entières sont programmées pour ça, pour survivre dans cette situation, leur terreau naturel, le bouillon de sous-culture dans lequel ils se développent et prolifèrent.
Les nouveaux corps-francs au service de l'état capitaliste, se recrutera là, parmi cette engeance, pour contrer la révolte à venir des sous-chiens écrasés.
Que leur beau nom de "chances" prenne enfin sa véritable signification historique.
Jusqu'à présent c'était de la rigolade. Ils se faisaient la main....
Félix le Chat

1 commentaire:

hoplite a dit…

mon père, je le confesse...
vous me fîtes rire ce matin
soyez béni