lundi 13 octobre 2008

Pas de place en crèche?

Un loubavitch est un membre de cette délicieuse secte qui vénère la Torah, qui elle même stipule "que seuls les Juifs sont des être humains et que les goïm sont “de la semance de bétail ” et qu’il y a moins de différence entre un goy et un animal qu’entre un juif et un goy. " 
Or qu'apprend on?
Bertrand Delanoë, accorde, tenez vous bien, 3 Millions d'€ pour des crèches privées loubavitch à Paris!
Sympa,  n'est ce pas ?
Michel Onfray, dans son Traité d’athéologie, p. 199 :  « la Torah invente l’inégalité ethnique, ontologique et métaphysique des races ».
Sévère.
Mais il serait faux de croire que ce racisme n'est qu'un archaïsme. Il existe dans le judaïsme, même de nos jours. Il suffit de regarder ce qui se passe dans le pays des juifs.

Même dans un vieux pays chrétien comme l'Ex-France, il pourrait être à la rigueur compréhensible de voir certains critiquer que l'argent public aille subventionner des crèches catholiques. (Illustration)
Mais les cathos au moins, se feraient un devoir de recevoir tout le monde, y compris, bien sur, des enfants de familles juives.
Tandis qu'avec nos Loubavitch, c'est dicrimination raciale à tous les étages !
Voilà où passent nos deniers ! Voilà pour quelle sorte de gens se gaspille l'argent public !
Notons pour devoir de mémoire, les rares qui ont faiblement protesté.
M. Gilles Alayrac (PRG) qui a objecté que ces crèches n'assurent pas un "service public" car "elles n'accueillent pas tous les enfants" et affichent "un net caractère communautariste". Il a estimé que "les atteintes à la laïcité posent de plus en plus problème".
Même un Vert, Sylvain Garel, a marmonné quelques objections, se réfèrant au rapport de l’Inspection générale de la ville, qui constatait en 2004 l’opacité de la gestion de ces crèches juives orthodoxes de très stricte obédience, et surtout la "discrimination religieuse de ses recrutements."
Discrimination c'est le moins qu'on puisse dire.
Ian Brossat, au nom du groupe communiste, a lui ausi, inutilement murmuré contre cette subvention : « Les crèches que nous nous apprêtons à subventionner reposent sur un fonctionnement qui est aux antipodes de notre conception de la ville. »
J'ignore quelle est la "conception de la ville" de ce monsieur, mais celle de Notre Dame de Paris et de la racaille des zélus de sa mairie, est la plus vile qui soit.

Quand l'argent des citoyens ne va pas dans les poches des gaies associations de sodomites, gamahucheuses, "trans", et autres "bi" en route, il s'écoule dans celles des écoles et crèches privées communautaires juives.
Félix le Chat

4 commentaires:

hoplite a dit…

vous êtes en forme, mon père
que dieu vous ait en sa sainte garde, tout anar de droite que vous soyez

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
l'abbé Tymon de Quimonte a dit…

Supprimé parce que d'insultes et sans preuves....
Si c'est mensonger, prouvez le et je retire l'article.

Antoine a dit…

L'abbé un anar de droite? L'aurais-je mal lu?
J'aurais juré que c'était un robot fait-tout avec cafetière intégrée version salon des arts ménagers 1967. Mais je peux me tromper.