mardi 17 novembre 2015

Barbarie, barbaresques... et tout le bataclan


§. Vous voudrez excuser mon manque apparent de réactivité, en cette heure cruciale, hormis ces quelques lignes lapidaires que je laissais  avant de courir attraper mon train.  C'est que je partais ce samedi matin à Heidelberg, en n'emportant ni PC ni tablette, pour couper les ponts et passer

Le Pont sonore de passants et de voitures 

vers le Sentier des Philosophes.
Mais tout au long du Philosophenweg, mon âme restait sombre et hantée.
Maudite soit cette époque. 


§. Tout à l'heure, en rentrant, j'apprenais que mon propre immeuble était endeuillé par la mort d'une résidente, belle jeune femme d'origine italienne, assassinée dans le bouge du Bataclan, et que je croisais parfois devant nos belles poubelles jaunes et vertes en lesquelles nous triions citoyennement nos ordures ménagères.
D'autres ordures bien plus dégoûtantes, et qui n'ont pas ménagé leur peine, se sont chargées d'abréger son séjour ici bas. Elle avait 24 ans.

§. Mais le comble de ma consternation a été atteint quand je reçus par la figure le commentaire de Jimmy John.
Or donc, après que beaucoup ont été dessoudé, il faudrait "Ressouder la France". Tel était le sens d'un texte émanant de la rédaction E&R.  Je veux croire qu'il est à prendre au second degré, telle cette phrase :  "Ainsi, la qualité de vie française, notre quiétude, que tant de pays nous envient, et qui est symbolisée par Paris, est ébranlée" qui semble n'avoir été écrite que dans le but de provoquer l'hilarité.
Personne au monde ne croit plus dans la "qualité de vie française". Quand je vais ailleurs, à l'Etranger ou en Province, tous me plaignent de vivre dans cet égout puant.

§. Je dois dire que le retour en Ex-France, et particulièrement dans sa poubelle pARIS, provoque toujours ce choc anaphylactique, cette commotion esthétique, ce traumatisme moral qui nous fait rentrer brusquement en Absurdie, en laquelle les lois élémentaires de la vie sont bafouées. C'est notre quotidien qui est gâté.
L'Immigration dans sa vérité est un phénomène destructeur en ce qu'il nous atteint dans le principe même de notre pulsion de vie. Il nous fait déracinés chez nous, en exil dans notre patrie même.
Ceux qui ne le ressentent pas méritent de périr. Ils sont faits pour le couteau.

§.  Tout ici est laideur, saleté, bestialité, et haine raciste.
Et après les boucheries de Vendredi 13, viendra s'ajouter le poids de l'omniprésence policière, dans une ville pourtant déjà fliquée à mort, où l'on ne peut pas faire le plus petit pas de travers sans être agressé légalement.

§. Finalement les assassins du 13 novembre auront fait en une seule nuit ce que leurs frères mettent à peu près dix ans à réaliser.  Envoyer ad patres deux centaines de sous-chiens. C'est à peu près le nombre de personnes tuées entre 2000 et 2009 que nous révèle Hervé Ryssen dans son ouvrage.
Et les survivants iront déposer des gerbes devant Le Carillon et Le Bataclan, du même pas martial avec lequel ils avancent dans leurs Marches Blanches, depuis des décennies.

§. Après examen attentif des victimes, sa Seigneurie Cukierman nous fait l'honneur de reconnaître "que les familles juives n’étaient pas visées dans cet attentat".
Et en effet les morts du 13 novembre semblent tous triés sur le volet de l'arrière-garde.
D'ailleurs il semblerait que "Des-responsables-de-la-communaute-juive-ont été-prevenus-de-l'imminence-d-une-attaque-le-matin-des-tueries", si l'on en croit le site Times of Israël.
Nous lisons : "Vendredi matin, des responsables de la sécurité de la communauté juive en France ont été informés de la possibilité très réelle d’une imminente attaque terroriste de grande envergure dans le pays, selon Jonathan-Simon Sellem, un journaliste indépendant et représentant des Français en Israël."
Voilà qui met du baume au cœur.

§. Nous présentons nos condoléances attristées à l'Union de Juifs Etudiant la France qui ne pourront pas cette fois, hélas, se trimbaler avec leur pancarte classique : "EN FRANCE ON TUE DES JUIFS DES NOIRS ET DES ARABES".

§. Tout cela offre de l'eau au moulin de ceux qui voient dans ces attentats la préparation d'une soi-disant " Guerre des civilisations".
Mais si l'on voulait en arriver à cette guerre, qui est la guerre civile, on laisserait un peu de jeu aux identitaires et aux dissidents.  Aux armes on ne répond que par les armes.
Tel ne sera pas le cas.  Bien au contraire. "L'état d'urgence" est un coup d'état qui légitime des lois et des actions tyranniques pour contrôler totalement la population, et réprimer ses éléments les plus lucides.

§. Redisons le sans nous lasser : Cette guerre est celle du peuple contre ce gouvernement de guerre civile; cette dictature sioniste qui cherche à asseoir son pouvoir par l’état d'urgence et la police.
Et les Barbus de l'Etat islamique, ce ramassis d'arriérés et d'assassins, sont ses hommes de main, ici comme en Syrie.
Vous pourrez lire, si ça vous chante, ce texte écrit by myself sur le Maître-Site : Faut il attendre 2017 ?

A qui profitent les massacres du 13 novembre ?  A L'ETAT!  A ce pouvoir maudit, assassin, vermineux qui s'est installé et assis sur la tête d'Ex-France.




9 commentaires:

Anonyme a dit…

Cher Felix,

Vous avez parfaitement raison. Le texte d'ER m'a également interpellé, il n'est pas du tout au niveau.
Juste une remarque par rapport à votre analyse : Je pense que l'immigration n'est pas la seule responsable du déracinement des français en France. Voyez ces classements réguliers publiés par les journaux des "villes françaises où il fait bon vivre". Il n'y a plus de pays mais des "territoires" que l'on compare avant de consommer. S'installer quelque part fait aujourd'hui suite à une étude de marché. Or, l'organisation infrastructurelle du travail y est pour beaucoup.
Quant à cette angoisse qui prend au ventre lorsque l'on rentre à Paris de l'étranger, je l'ai déjà ressenti, mais encore une fois vous avez mis dessus les mots justes.

Bien à vous et condoléances pour votre belle voisine.

PERRIOT

L'abbé Tymon de Quimonte a dit…

Merci mon ami Perriot. Votre remarque politique est juste, et sans doute nécessaire, mais je réagissais au texte de la rédac. qui, une fois n'est pas coutume, n'est pas à la hauteur nous en sommes bien d'accord.

zig a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Unknown a dit…

L'histoire de F'rance est certes très riche, mais n'a t-elle été falsifiée au point de non pas provoquer une bulle financière, mais d'orgueil.
Ce faut sentiments de supériorité qui a conduit la majorité de son peuple à se gargariser durant des années de sa culture si enviable et de s'en contenter.

Nocif

Jimmy John a dit…

Désolé de vous avoir apporté a consternation mais je n'ai trouvé aucun second degré dans le texte d'E&R et sa valeur humoristique m'a totalement échappé.
J'y ai réagi de façon épidermique, ce qui m'a conduit à blesser NOCIF. Je lui présente donc mes excuses et lui exprime ma reconnaissance. A lui et à tous "nos" intellectuels qui sont indiscutablement en train de gagner la bataille des idées pour nous. Soyez en tous remerciés.

J'ai néanmoins le sentiment qu'E&R, en se plaçant essentiellement, voire exclusivement sur ce terrain des idées, gâche l'opportunité historique qu'ils ont de mener une politique de terrain (autre que d'aller interviewer pour la Nième fois des "antifas" afin dbien souligner leurs incohérences...).
Pourquoi ne s'inspirent-ils pas de ce qui est fait ailleurs avec succès et ne s'engagent-ils pas concrètement ?
Peur de sortir de leur "zone de confort" ? De mettre en risque ce qui a été construit ?
Eux seuls ont la notoriété et disposent des effectifs pour le faire, aussi leur inaction est regrettable.

Anonyme a dit…

Cher Jimmy,

Je ne suis pas un intellectuel, ou le serais-je malheureusement devenu à force... j'espère que non, car la pluralité des idées est comme tu dois aussi le pressentir un fixatif qui détruit le principe même de l'action, et d'apporter une conclusion dans le réel.
Les pouvoir connaissent cet effet, d'où les nombreux débats débiles qu'ils produisent sur les chaînes de télévisuelles depuis tant d'années. Ils divisent donc les familles en leur sein.
A mon sens, il ne s'agit d'être celui qui à compris, mais de partager une mathématique de la pensée qui permet à chacun de se rapprocher d'un raisonnement ayant pour socle, les lois naturelles... devant nos yeux. Il s'agit d'un retour au source spirituelle, dans un sens le plus large, non réductif.

J'ai souvent vu en particulier sur les réseaux français, des personnages s'insulter, s'imaginant chacun détenir la vérité. Il n'y a pas de vérité...
Il doit y avoir la volonté de s'unir, et peut-être de se débarrasser au plus vite de baguages culturels préfabriqués qui nous ont usés et fixés avec des réponses justifiants nos mal-êtres, passé, présent et avenir. C'est de cela que je veux sortir. Je veux redessiner le monde avec "les gens du monde".
Nous ne sommes tous que des projections dans la consciences cosmique, l'aboutissement de l'être est de le ressentir...
Tout, nous en à détourné... par des espèces de sorciers qui se sont habitués au confort de leur position.

On peut débattre éternellement de cela, mais il faudra bien sortir un jour de la spirale... Pour cela, il faut que 40/100 des esprits, jettent leur sac à dos. (ce qui compte, c'est l'idée, pas les chiffres que j'utilise pour une certaine compréhension ).

Les structures politique d'une société doivent être aussi équilibrée, que la ramure et les racines d'un arbre... on ne coupe pas n'importe quoi sans conséquences.

Il faut donc un nouvel esprit Français, qui modifiera la trajectoire actuelle, avec des données actuelles... qui doivent mener à un meilleurs.

Il faudra donc demain extraire l'ivraie du reste, le moment est venu, car les mauvaises herbes viennent de dépasser du reste.

"Il manque toujours une pelletée de terre pour cacher la vérité".

Nocif


PS Jimmy tu as de bonnes raisons qui naissent de ton émotion, du sentiment d'injustice. Mais, il faut travailler d'abord sur la masse critique qui sera seul capable basculer les anciens paradigmes imposés et d'en créer de nouveaux, meilleurs si possible.

C'est ce travail qui est le plus subtil au niveau de la pensée pure.

C'est pour cela que je te dis: la partie aura lieu quand les gradins seront pleins.

Bien à nous.

L'abbé Tymon de Quimonte a dit…

Quel tissus de "chinoiseries" belges et purement cérébrales pour un non intellectuel !
Ce qui manque c'est la Volonté !

Anonyme a dit…

Justement, les volontés et principes d'action sont étouffées par les excès de démonstrations idéo-politiques.
Cela n'en devient que des commerces, comme le reste.
Nocif

Beninho a dit…

Quelles sont les implications de l'Etat profond français, du MOSSAD, des Services, de la CIA dans ce montage sanguinaire.
Des pertes humaines, oui, mais une longue et pertinente analyse révèlera les bénéficiaires de cette boucherie qui pourrait finalement être cashère...