dimanche 21 décembre 2014

De Lyon

Veuillez m'excusez pour cette interruption involontaire de ponte texticulaire mais j'ai été renversé sur ma vieille Bonneville par un Arabe dans une Audi A5, fort désireux de rapprochements réconciliateurs. Nous les avons tenté par un Constat. J'allions y reviendre dans peu.
Un sacré Carton !!

Noël ! on brade le Niesche ! Profitez en. Y en aura pas pour tout le monde.

Auparavant j’étais à Lyon, lors du congrès du Front National.
Je ne dis pas que j’étais à Lyon pour assister à ce congrès; en vérité je me trouvais fortuitement dans la Cité des Quenelles pour des affaires n’ayant que peu de rapport avec le front, puisqu’elles se situaient nettement plus bas, dans la cage thoracique (ou dans la cavité pelvienne, selon la hauteur de notre point de vue).
Au fond les dessous du Front ne me regardent pas, je n'ai rien à voir avec ce parti politique bourgeois.
Comme avec tous les autres partis politiques, quels qu’ils soient, au demeurant.
Tous sont des latrines publiques, dont le seul horizon est l’Urnoir, qui n’est plus qu’une pissotière d'auberge espagnole pour dames énamourées. La confiscation de la révolte sociale pour le seul bénéfice de la sangsue politicarde, le parasitisme social dans sa plus abjecte manifestation.
Rien de bon, jamais, n’est sorti de l’Urne, la voie électorale ne mène nulle part ailleurs que dans la servitude ratifiée.
 "Décider périodiquement, pour un certain nombre d'années, quel membre de la classe dirigeante foulera aux pieds, écrasera le peuple au Parlement, telle est l'essence véritable du parlementarisme bourgeois, non seulement dans les monarchies constitutionnelles parlementaires, mais encore dans les républiques les plus démocratiques." Lénine. L'Etat et la Révolution.
Quant au "Changement", c'est le parti qui voudrait changer quelque chose qui devra au préalable se changer, jusqu’à paraître dans la livrée du domestique, s'il veut accéder enfin aux "affaires".
Telle est l’essence véritable de la pauvre "doctrine" Chauprade qui n’est qu’une déculottée devant ceux qui ne décalottent pas.

Et qu’on ne vienne pas encore me citer Adolf. Le NSDAP n’est pas arrivé électoralement au pouvoir ! Mais il l’a conquis de haute lutte, après une guerre civile de quinze ans, menée impitoyablement avec une Sanglante Armée privée de scrupules humanitaires. Le suffrage fut le couronnement légal de ce processus révolutionnaire. Ou contre-révolutionnaire si l’on veut (une situation révolutionnaire devient aussi par définition contre-révolutionnaire). Ce qui compte c'est que le national-socialisme au pouvoir fut la prise de l’appareil d’État démocratique-bourgeois par la violence, et sa transformation en un Etat de prétoriens.
On est loin d'un gouvernement d'Avocat FN. A' l’Intérieur Thooris.  Au quai Chauprade. Passez moi la cuvette.

Certes on peut établir des distinguos dans l’Incurable. Les Verts, par exemple, répugnent davantage que le Front. Au Front il y a quand m^me le Menhir Jean-Ma, et monsieur Gollnisch, et d’autres qui leur ressemblent. Tandis que chez les vers n'est ce pas.....
Mais tout de même, la Cour des Bouffons de la Reine lève le cœur. Aussi, car nous sommes bien élevés, dorénavant nous nous essuierons la bouche avec leurs bulletins.
Voyez ces messieurs courir se réfugier dans les jupes de la Justice pour faire des procès minables, faute de noblesse, faute de réparties, comme de vulgaires érotomanes susceptibles et harcelées ! Faire des procès pour des injures ! Comme de vulgaires La Ziza.
Et quand ces gens là plastronnent à la Radio, ils tonitruent, et n’ont que Léon Daudet ou Maurras à la bouche ! Pour réveiller les sens endormis des auditrices nonagénaires royalistes au souvenir de la truculente Droite française.

Ce n’est plus un changement tactique quand la tradition même a été a changé. Voilà qui augure bien de ce que serait notre sort avec ce Front new-look au pouvoir.
N’oublions pas que la première réaction de la Présidente Le Pen à l’annonce du changement de gouvernement fut de proposer une cohabitation avec Hollande ! Personne n' relevé suffisamment ce fait.
Pour quel programme ? Appliquer le Pacte de Responsabilité et se laver les mains de la loi Taubira ! Forcément. Sinon on cohabite pas. C’est cette basse soumission qu’on appelle la Realpolitik, sans doute, parce que ça fait allemand, parce que ça fait viril.
Continuez mesdames, et incidemment messieurs, c’est la bonne trans-bi-route.

Félix Delyon

11 commentaires:

Anonyme a dit…

Vous avez raison, le FN est un parti foncièrement bourgeois, dans tous les sens du terme.
Donc anti-traditionnaliste, par définition, même s'il donne parfois l'impression du contraire (parce qu'il ratisse large et surtout parce que ses opposants le sont plus ouvertement que lui).
Son conservatisme est un conservatisme bourgeois, bien moins nocif que le dit progressisme certes.
Le FN n'est donc pas antijuif, si ce n'est à la manière Drumont ("les juifs nous empêchent d'être juifs").
Quand on a saisi cela, on ne s'étonne plus de ses discours et prises de positions.


Cdlt,
Jojo

PC a dit…

Un maillot "France libre" c'était sûrement trop demander. Qui le porterait, d'ailleurs ? Si les blancos sont assez stupides pour porter un t-shirt "Free Palestine", les Arabo-musulmans patriotes de Montcuq, eux, ne pousseront pas le ridicule jusqu'à arborer un drapeau français sur le torse. Ils sont bien trop conscients d'eux-mêmes.

Il suffit de jeter un coup d'œil aux commentaires de l'affaire Zemmour sur ER pour s'en rendre compte: on parle de "deux poids, deux mesures" - deux poids, c'est-à-dire le poids des Juifs et le poids des musulmans; le poids de Zemmour et le poids de Dieudonné: les Français, eux, n'entrent pas en ligne de compte, ils ne sont pas un troisième poids; il ne pèsent tout simplement rien dans la tête de nos réconciliés. La France n'est qu'un champ de bataille pour sémites et nègres.

On y lit: "Les sionistes veulent signifier au peuple français :Vous voyez le juif Zemmour est un vrai patriote ,un vrai français un vrai Zorro....ils l’utilisent pour redorer leur image suite au massacre de Ghaza ,l’affaire Dieudonné- conseil d’état- Valls etc ...Les Français ont commencé à s’interroger sur tout cela , mais surtout sur le silence mortifère du gouvernement français pendant le massacre palestinien..."

En gros, l'objectif des Juifs est de monter les Français contre les muzzs pour les détourner de la VRAIE cause de leurs problèmes: Gaza. Ce ne sont surtout pas nos bons muzzs qui cherchent à détourner le regard des Français vers Israël pour continuer leur lente et conséquente invasion, leurs exactions, leurs incivilités quotidiennes qui rendent insupportable la vie en France.

Rien à foutre de Gaza. Ne t'en déplaise, les Arabes qui y vivent y sont comme partout : obséquieux, fielleux, racailleux, exécrables, tarés dans leur majorité. Ah, certes quand ils sont dominés ou qu'ils sentent le vent tourner, ils nous rejouent la vieille ritournelle sémite: pleurnicherie et victimisation (Bougnoula sur RMC), ci pa moi msieur, ci la fote di siounist, moi ji aime la Fronce de Hugo, etc. Ils savent comment tirer les larmes du Blanc, quels leviers actionner; ils ont clairement identifié notre faiblesse: la compassion. Identifiée mais incomprise, car cette engeance n'a jamais souffert pour un autre peuple, et cette compassion, quand ils sont dominants, ils la foulent aux pieds.

Sur ER encore: "Soral le Réconciliateur condamné à payer un total de 500 000 euros d’amendes, Zemmour le Diviseur jamais condamné à payer quoi que ce soit, chercher l’erreur."
L'erreur ? C'est que Soral n'a pas été - et ne sera pas -condamné à payer 500 000e, alors que Zemmour en revanche a été condamné "à verser 1 000 euros de dommages et intérêts et 2 000 euros de frais de justice à chacune des trois associations (soit un total de 9 000 euros) [et] à verser 1 euro à chacune des parties civiles et 750 euros de frais de justice (soit un total de 1 502 euros)". Le contraire, donc. On évoque aussi le boycott médiatique de Soral, et les nombreuses tribunes de Zemmour. Soral, c'est 20 ans de tribunes médiatiques; Zemmour, combien de temps encore ?

Je lis ailleurs que des musulmans veulent empêcher la venue de Zemmour à Bruxelles. Soit, mais nous les Blancs on voudrait empêcher la venue des musulmans en Europe. On peut ? Non ? Ce sont donc les Juifs et les musulmans qui décident si oui ou non leur meilleur ennemi aura droit de cité sur le territoire européen. Vivement la guerre civile, celle qui n'est absolument PAS VOULUE par les sionistes !

PC a dit…

Parlant de t-shirt, j'avais commenté ici il y a tout juste deux ans: "Pourquoi le camp "judéocritique" se définit-il de plus en plus négativement, en tant que "ce que ne sont pas les Juifs" ? N'est-ce pas déjà une posture de vaincus, de complexés ? C'est exactement ce que font les Africains envers les Blancs depuis des décennies. C'est aussi où E&R nous mène avec cette idée de "solidarité des goyim" et "tous ensemble contre le racisme anti-Goy !". Bientôt ils sortiront les t-shirts "Goy et fier de l'être" comme il en existe déjà "Noir et fier".

Bingo !

L'abbé Tymon de Quimonte a dit…

Mon cher PC : on ne choisit pas son maillot !

L'abbé Tymon de Quimonte a dit…

J'ajoute, car je n'avais pas tt lu que 'rien à foutre de Gaza' c'est se foutre du monde. Pourquoi pas. Mais alors à la Tour d'Ivoire, vite.
Ta haine de l'Immigration te fait haïr les Arabes, en soi.
Moi pas. Je hais seuls ceux-là qui ont organisé l'Invasion, et invité les Arabes à nous haïr!

Florian Rouanet a dit…

Conférence de Florian Rouanet d'une durée de 1h45, donnée sur Paris le 28 novembre 2014 à l'Escale :

http://youtu.be/Js5PT-BkTL0

Sommaire de la vidéo :
Démocratie athénienne (Périclès, droit du sang, tirage au sort, cité, Étienne Chouard et gauchisme), 1789 (finance juive, loge maçonnique, Rothschild, Ve République), Ve République démocratique (Organisationnel : partis politiques et esprit de parti, syndicats, grèves, vote, loi du nombre ou conclave, suffrage universel et majoritaire ; Philosophique : Liberté-Égalité-Fraternité, liberté de marché, liberté d'expression, Droits de l'homme, tolérance, neutralité, progressisme), Échiquier politique (alternance bipartite, évolution de la société, extrême droite ou extrême France), Campagne électorale et aristocratie (affichage sauvage, gaspillage, émotions, guerre civile politisée), Question sociale (Rerum novarum, Catholicisme social, national-socialisme français, Saint-Louis et l'équité, mariage sodomite), Question morale (progrès moral ou matériel, petit bourgeois, religion, de Lamennais, modernisme), République laïciste (anticatholicisme, immigration-islamisation, les lumières, messianisme juif), Corporatisme (loi Le Chapelier, Franc-Maçonnerie, structure et justice sociale), Massacres de masse (Guerres de Vendée, Commune de Paris, Épuration-Dresde-Hiroshima et Nagasaki, 11 septembre 2001), La bataille des mots et le combat des idées, le principe du chef (arts)…

Anonyme a dit…

Ce dimanche à liège, étonnant!.. la crise!..
Blancs, noirs, gris, beiges belges, faisaient foule immonde devant le commerce No-weelien.
Toujours autant de monde à rêver, à compenser (quoi au juste, ses faiblesses, sa connerie?), mais avec des sacs de plus en plus comblés de vide, gros emballages, emplis de miteux ersatz scintillants en tous genres.
Nature de goy ne change rat.

Très bien jeté cet article l'abbé, belle et subtile synthèse.

Nocif

PC a dit…

Mettre en équation Gaza et le monde est une des escroqueries de l'antisionisme "dissident".
Henri Ford définit le sionisme comme "une nation à part, et une supernation". Lors de l'affaire Dieudonné, Finkielkraut avait déclaré que le problème n'était pas l'antisionisme "au sens géographique"... Ce que n'entendent pas les dieudonnistes, qui croient que la partie se jouent entre Arabes et Juifs, alors que le seul ennemi définitif des sionistes, c'est le monde blanc. Les Arabes ne sont pas menacés de s'éteindre démographiquement, les Blancs oui. Hormis en Palestine, ils ne subissent pas de "grand remplacement". Et puis, nos importés saccagent le territoire alors que d'un désert les sionistes ont fait un jardin luxuriant (grâce à l'argent et à la technique des Occidentaux, car c'est nous qui payons la colonisation de la Palestine, pas les Arabes...)

Je ne me fous pas du monde, je m'inquiète de voir de grandes civilisations, a fortiori la mienne, sombrer.
Je n'ai pas lu le livre sur la grandeur de l'islam dont Soral fait la promotion mais pour ce que j'en sais, la grandeur de l'islam est surtout le fait des Perses. Quand on se renseigne sur les savants musulmans de l'histoire on découvre que les Arabes n'en sont qu'une minorité finalement. Beaucoup de mythes dans la diffusion de la médecine, de l'astronomie, et des autres avancées scientifiques qu'on leur devrait. Exemple: les chiffres arabes qui sont indiens. Les Mille et Une Nuits pas arabes non plus.

Certes je ne les haïrais pas tant s'ils ne nous étaient imposés, mais je ne leur porterais pas plus d'amour. Les nouvelles qui nous viennent de loin ne donnent pas envie de les fréquenter.

Je dirai plutôt que c'est la haine des Arabes qui me fait haïr l'immigration, dans la mesure où c'est la confrontation avec les premiers (et les noirs) qui m'a fait prendre conscience de la seconde. Je ne pensais pas "immigration" quand je ne côtoyais encore que des Italiens. Comme je le disais c'est le problème culturel et racial qui m'inquiète, bien avant le dumping social...

C'est donc encore la faute des "sionistes" qui ont mal éduqué leurs Arabes ! Pourtant ils montrent la même agressivité partout, et pas seulement à l'égard des Européens. Non je crois à une cause beaucoup plus matérielle, quelque part dans le système endocrinien...

Anonyme a dit…

On sent une certaine incompréhension dans votre message. Une incompréhension des relations entre causes et effets. C'est pas compliqué. Si les arabes (terme qui, dans votre bouche, n'a pas beaucoup de sens, un Maghrébin étant différent d'un Palestinien qui lui est différent d'un saoudien) ne s'intègrent pas, c'est tout d'abord parce qu'ils ne sont pas issus d'une culture européenne. L'assimilation est d'autant plus difficile quand on les parque les uns sur les autres dans des ghettos et que SOS Racisme les entraîne à tomber dans le communautarisme. En réalité, votre avis étant biaisé par votre expérience avec ces "arabes", il en devient dénué d'intérêt. (Ah... Et la guerre civile fantasmée par les trous d'balle de FdeSouche est voulue, évidemment... on parle de choc des civilisations)

PC a dit…

Merci, moi aussi j'ai vu toutes les Vidéos du mois. Au contraire, je rétablis le lien de causalité.

"un Maghrébin étant différent d'un Palestinien qui lui est différent d'un saoudien"

ça c'est vraiment de la branlette. Ils se ressemblent dans l'exacte mesure où ils appartiennent au groupe "Arabes". Ils se distinguent dans la mesure où ils appartiennent aux groupes "Maghrébin", "Palestinien" et "Saoudien". Si j'évoque les Arabes, c'est que je parle ici de ce que ces sous-groupes que vous citez ont en commun. C'est pas compliqué.

Avec ce type de raisonnement, ne reste plus que l'individu. On en viendrait à remettre en cause n'importe quel groupe, qui sont, je le répète, pertinents dans la mesure des critères qui les définissent. Reste à hiérarchiser l'importance de ces critères, et la race, par sa lente et profonde formation et par tout ce qu'elle détermine, me semble un critère de premier ordre pour définir un groupe sociologiquement pertinent.

Ils ne s'assimilent pas parce qu'ils ne sont pas assimilables. L'ai-je déploré ? Certainement pas.

Ca fait deux fois que l'on me reproche de généraliser mon expérience, alors permettez-moi de vous soupçonner à mon tour, messieurs, de généraliser votre inexpérience... Je veux dire: ces Arabes du Proche-Orient vous les idéalisez parce que lointains, et votre compassion leur fait une belle jambe de bois. En face ils vous invectiveraient comme les autres.

Il a bon dos ce "on". "On" les parque dans des banlieues (les quartiers les plus favorisés de France, ou plutôt PAR la France, rendus défavorables par la faune qui y vit), "On" les a invités à nous haïr... Finalement vous voyez qu'il existe bien ce groupe: c'est cette race sans volonté propre qu'On manipule, à cela vous la reconnaissez... En somme elle existe pour qui la défend, n'est que fantasme pour qui l'attaque. Voyez cher Anonyme, vous n'êtes pas si éloigné de SOS racisme.

Il n'y a pas de choc des civilisations. Il y a un choc contre la civilisation, et une absence de réponse de celle-ci. Une réponse à la hauteur du préjudice subit, c'est ce que les trous de balle de Fdesouche espèrent. Les pacifistes finissent toujours collabos. D'ailleurs, quand à l'unissons des médiats dominants vous niez le caractère islamique des attentats perpétrés sur le territoire ces derniers jours, vous collaborez déjà.

Anonyme a dit…

IL fallait finaliser la dernière guerre en utilisant des forces d'apparence complètement étrangères à ce conflit pour inhiber homéopathiquement les derniers sursauts nationalistes. Chose cuite...
La France n'a évidemment pas "gagné" la dernière guerre et je soupçonne, à force de lecture, que de Gaulle a joué les cartes étasuniennes avec une jolie amortie "politique" (un patriotisme simulé). Il montrait l'inverse de ses secrètes ordonnances.
L'analyse des phénomènes actuels, notamment les raisons des brassages diluants que subit encore l'Europe, demande de reformuler l'histoire passée.

Dupif