mardi 16 mars 2010

Un double rejet

1°) - UNE ABSTENTION RECORD !
Plus de 55 % des électeurs inscrits se sont pas allés urner dans les pissotières des "régionales".
Deux zélecteurs sur trois !
Ce non-vote est un vote NON, plus fort qu'un vote, une protestation.
-Contre le gouvernement Sarkozy-Kouchner-Lang-Amara, responsable en France des mesures de privatisation, de licenciements, de démantèlement de la protection sociale exigées par l'U.E.
-Contre l'Union dite "Européenne", qui organise la régionalisation-destruction de la France dans le cadre de « l’Europe des régions » . Dislocation des droits, région par région, dans le cadre d’un partage des taches entre un gouvernement central et des régions relayant les directives de l’Union européenne, elle même relais des intérêts de Wall-Street.
La population laborieuse de France a dit NON !
Rejoignant en cela la population laborieuse de Grèce qui au moyen des grèves et manifestations se bat contre les plans destructeurs du gouvernement Papandréou dictés par l’Union européenne et le FMI.
Rejoignant le fracassant refus du peuple islandais qui rejette par 93 % de NON, et seulement 1,5 % de oui, la tentative de l’Union européenne de lui faire payer la faillite des banquiers et des spéculateurs.

2°) On nous dit : il faut Battre la Droite !
Mais quelle droite ? Et si droite il y a, alors pour quelle gauche ?
-La Gauche du socialiste Papandréou, le parti socialiste panhellénique (PASOK), avec son plan de rigueur « socialiste » contre laquelle justement le peuple et les travailleurs grecs se sont levés, refusant de payer pour les conséquences de la spéculation organisée par les grandes banques, les multinationales et les institutions financières, principalement nord-américaines ?
-Pour les partis de la « gauche » islandaise (au gouvernement) qui avaient refusé d’appeler à voter non au remboursement de la dette Icesave, c'est à dire rembourser 10 000 euros par habitant pour la faillite d’une banque ?
-Pour les gouvernements de « gauche » d’Espagne et du Portugal, qui organisent là bas la régression sociale généralisée au compte des multinationales, des fonds de pension et du Fonds monétaire international (FMI) présidé par le très « socialiste » Strauss-Kahn.

Et ce socialiste Strauss Kahn fut installé à cette place précisément par le gouvernement de droâte de monsieur Sarkozy, gouvernement qui correctement caractérisé est un gouvernement mondialiste UMP-PS-Crif-Ni pute ni soumise !
C'est ça la droâte ?
C'est se foutre du monde.
Ce gouvernement immigrationniste, féministe, sioniste et repentant, ressemble bien davantage au gouvernement Jospin qu'à nul autre, ministère de la gauche plurielle qui avait le plus privatisé depuis 1946, qui a rétabli le travail de nuit des ouvrières, le travail des enfants de moins de 16 ans, organisé la Parité obligatoire, détruisant ainsi le beau principe de l'égalité républicaine.

Et quels sont ceux qui osent parler de "battre la Droââte" ?
C'est l'adipeux sénateur Mélanchon, c'est l'alter-facteur, c'est la Buffet, ceux là même qui ont refusé de se battre pour une loi interdisant les licenciements, alors qu'à chaque jour que fait le démiurge les annonces de plans de licenciements et de suppressions d’emplois se succèdent à un rythme effroyable.
Ceux là même qui ont trahi la lutte des travailleurs de la raffinerie Total des Flandres qui exigeaient le redémarrage pour maintenir tous les emplois.
Ceux là qui ne parlent jamais de rupture avec l'état-major du capital, l'Union Européenne, mais qui au contraire, inscrivent servilement toute leur politique d'accompagnement, de tables rondes, sous ses ordres.
A la question : « Total, vous le nationalisez ? », Martine Aubry a répondu : "Non, bien sûr". Et les autres, pcf, front de gauche et tutti quanti , non plus, bien sur, mais proposent virilement de « débattre » avec le gouvernement sur... l'avenir du raffinage. Afin de « définir des objectifs sociaux chiffrés de recul du chômage, de création d’emplois » région par région. L'Humanité-9 mars.

Sans doute il est un fait, que ces partis pourris qui – en apparence, du moins aux yeux des plus débiles– semblent opposés au gouvernement Sarkozy, ont partiellement bénéficié du vote de rejet du gouvernement et de la poltique de rigueur, mais alors ces voix devraient être additionnées à celles plus sombres, plus négatrices, du refus de vote.
Parce que c'est précisément grâce à la trahison de ces partis, qu'un gouvernement archi minoritaire tel le gouvernement du Fouquet's peut continuer à sévir!
Alors, au second tour qui osera encore tromper son monde, en appelant à voter pour le PS/front de Gauche, ces partisans du consensus, et qui acceptent comme inéluctable la réforme territoriale, la baisse de la retraite de nos anciens ou encore l’application de la loi Bachelot ?

Un seul mot d'ordre : ABSTENTION!

Il reste une exception.
Le suffrage vers un parti qui va bien au delà d'un vote partisan, qui est en lui même, malgré lui même, une cause, la Cause des Nationaux et qui, hors ces questions, la question sociale et la régionalisation, où il est faible, porte toujours une véritable charge symbolique, les forces coalisées qui servent l'Oligarchie ayant juré que jamais au grand jamais, oncques ne verroit doulce France aux mains du Front National.
Ainsi ces triangulaires où le Front est maintenu, notamment avec Marine Le Pen dans le Pas-de-Calais et son auguste père en la région PACA, cas où il faut impérativement porter un coup droit lifté dans la gueule crochue du Système.

D'ailleurs, Marine rejoint, sinon toutes, du moins une partie de nos analyses en refusant de donner aucune consigne de vote dans les endroits où il n'y a pas de Front, au second tour: "La droite et la gauche mènent la même politique", dit -elle.
Rien que pour avoir dit cela....
félix le chat

8 commentaires:

Anonyme a dit…

J'ai voté FN au premier tour ; dans ma région, il n'y aura pas de triangulaire : j'irai donc à la pêche dimanche prochain.

Vous avez raison, en lui-même et malgré lui, le FN est une cause. Mais tout cela est bien dur à avaler.
Nous sommes nombreux, je pense, à n’avoir plus aucune confiance dans le parti de Jean-Marie Le Pen. A nos yeux, son ralliement au joaillier apatride* -tacite, par défaut, par timidité, par mauvais calcul- avant et pendant la présidentielle, l'ont définitivement disqualifié. Personnellement, l'attitude de sa fille depuis, ne m'a pas incité à aller rechercher le FN sur l'étagère où je l'avais rangé à côté du NPA.
Sa voile (latine !) gonflée du vent du capital, le boutre de Marine peut bien abattre un peu pour donner le change : il n'a pas foncièrement altéré sa course et fait bien route pour renforcer la flotte ennemie en éclaboussant au passage quelques barquasses de sous-chiens. Si d'aventure une élingue égalitaire et réconciliatrice est lancée, ce n'est pas pour les secourir qu'elle la saisit mais pour prendre en remorque les naïfs et les livrer aux voyous.
Mais cet esquif encore à nos couleurs est quand même le seul qui soit assez gros pour espérer un jour courir à l'ennemi ou même seulement défendre nos côtes. Il faut en prendre le contrôle, mettre la famille à l’arrière sur des transats avec un peu de vin chaud et un plaid sur les genoux et revenir à Pitcairn-sur-Seine, vite.

*Non, il ne s'agit pas du père de notre héros auvergnat, Jean Tennenbaum.

Rouge Le Renard a dit…

Je fais partie de l'absention-korps !

j'ai bu un petit café, fumé deux clopes, sur une terrasse de café juste à côté de l'école où j'étais sensé voter...

J'ai regardé le drapeau français flotter... Je voyais bien que c'était le mistral mondialiste apatride qui l'emportait !...

Gallia a dit…

Vous cernez bien le problème,Monsieur l'Abbé.J'ai voté FN (sans illusion) dimanche,je m'abstiendrai au second tour.

Hal a dit…

Seul les Lepen on fait un score relativement important. Les 18 % de Marine vont l'aider à accéder à la succession...

Si non, voici une video marrante révélatrice de l'abstention :

http://www.youtube.com/watch?v=G2159Xk1EtY&feature=player_embedded

Anonyme a dit…

Il vaut mieux voter pour la différence QUE DE FAIRE semblant.

Anonyme a dit…

Je disais... Bande de cons.

Nocif

Anonyme a dit…

toutes expérimentations demande essais.

Anonyme a dit…

donne
z leur le pouvoir... et faites le reste.