vendredi 9 février 2018

pensées enneigées

L'oppression de F c'est de la blague. On devient féministe parce qu'on y est intéressé.
On veut plaire à la féministe à défaut d'avoir plu aux femmes.
Le féminisme semble à ceux qui n'ont pas bu à la fontaine, l'esprit distillé de F, ah la quintessence ! "Et l'esprit planait sur les eaux " !

On peut, on doit, accorder à certaines femmes du talent,de l'intelligence. Mais le génie est indissociable de la virilité spirituelle. Chose admise spontanément aux époques instruites. L'absence totale de F dans les hautes disciplines, science , philosophie, musique, art militaire, ne surprenant personne.
( Quant aux écri-vaines je vous en prie ! )

 Qui ne voit que cette vérité est plus dure pour H que pour F ?
 Celui qui écrit ces lignes n'est pas un génie, il le sait, et s'en désespère.
 F n'a pas à être humiliée quand elle est bête. H si.


8 commentaires:

Jimmy John a dit…

Bonsoir Félix,

Oh cette chute...!!!
Dans son acception moderne, le mot génie est totalement vide de sens ("Gainsbourg est un génie qui ressemble à une poubelle").
Qu'est-ce donc qu'un génie ? Quelqu'un ayant reçu une distinction accordée en raison de sa production et jugée (par qui ?) comme géniale ou pas ?
Alors mon conseil : entrez dans une lampe à huile qu'on viendra astiquer pour voir si vous en surgissez.
Ainsi vous serez fixé.

Je me souviens que vous aviez fait une virée à moto en Espagne. Avez-vous poussé jusqu'à Tarifa ?
J'en reviens ce matin et suis sous le charme.
Position géographique exceptionnelle:
colonnes d'Hercule, extrême sud de l'Europe (si l'on omet la Terre Adélie bien sûr) et son point le plus proche de l'Afrique, limite (symbolique) entre Atlantique et Méditerranée
Plongée au coeur de l'histoire et de la tradition :
gravures rupestres, implantation punique, lieu de culte wisigothique, oppidum romain, ville "moderne" fondée par le Calife de Cordoue puis reprise par le très catholique Sanche IV el Bravo
- les figures d'Abderrahman III (le fondateur) et Guzman el Bueno (héroïque premier gouverneur chrétien) valent qu'on se penche sur elles.
Le tout avec la côte Africaine en panorama.

Et par contraste, à l'ouest, la ville nouvelle (l'habituel bétonnage de la côte espagnole) et la plage, lieu de villégiature d'étranges mamifères mi-terrestres mi aquatiques (et parfois volants) :
les "kite-surfers", parés de combinaisons en latex, de bermudas fluos ou de bikinis ficelle-dans-la-raie.

Vraiment un résumé saisissant, ramassé en quelques Km2, de l'histoire de l'humanité.

PS si H est bête, a t-il les moyens de son humiliation ?

Jimmy John a dit…

Ceci se passe dans la salle d'attente avant la traversée du détroit en "jet-ferry".
Je n'agis pas, ne fais rien pour attirer ces chats.
Pourtant, comme il m'arrive souvent en pareille situation, ils viennent se percher sur moi, sur mon sac, sur mon épaule, comme si je n'existais pas (ou existais "autrement" ?)
Dès lors, je déclenche regards en coin, sourires attendris ou forcés, quelques personnes viennent me parler familièrement et même me féliciter !
La p* ! J'ai à chaque fois l'impression de jouer un numéro de music-hall à l'insu de mon plein gré.
https://postimg.org/image/j32d2gjn9/
https://postimg.org/image/fjgfcsm45/
https://postimg.org/image/qvt0ujcsl/
https://postimg.org/image/xm9i3z7o5/

Félix, je vous envoie ça comme info étonnante et vous laisse juge : vaut peut-être mieux pas poster des "balivernes" pareilles.
Qu'en pense l'Abbé ? Un exorcisme est-il bienvenu ?

A L'Ouest a dit…

Et ceux qui naviguent entre les deux sexes ???

Jimmy John a dit…

Cher A l'ouest,
Fourrés au beurre d'ail et 10 min au four.
Comme pour les escargots.

Jimmy John a dit…

Cher à l'Ouest,

Mon message était une boutade.
Félix nous parle de polarité, de principes, d'essences tandis que vous évoquez les marges.
Alors pour une meilleure compréhension de celles-ci, je vous renvoie à cette vidéo.
Elle semble assez complète bien que le Z ne fasse pas (encore ?) partie du patrimoine LGBTiste. Caramba !
https://www.facebook.com/ajplusfrancais/videos/552666615100992/

L'abbé Tymon de Quimonte a dit…

Merci Jimmy ! Hallucinant ! la réalité dépasse la satire !

Jimmy John a dit…

Oui, la fiction fait pâle figure comparée à la réalité.
Maintenant, passée l'émotion (hilarité, courroux) et au delà des manipulations et instrumentalisations évidentes, ça interroge.
C'est quoi le merdier, là ?
Les égouts qui refoulent ?
Ou pire, une involution accélérée ? Est-on en train d'assister à l'éclosion du sub-humain ?

Des indices m'incitent hélas à penser que oui.
Si le coeur vous en dit...(c'est effroyable et très "graphique"):
https://fr.chaturbate.com/

Jimmy John a dit…

Le site que j'ai posté au dessus ne me scandalise pas, je ne suis pas un dindon puritain outré.
Il n'est même pas question de morale, votre homonyme Félix, lui ayant définitivement réglé son compte avec brio.
Mais ce document est remarquable car il montre que "nous" (comme il est dur de s'inclure par probité !) tous âges, races, cultures, sexes et "marges" confondus, avons dépassé la société du spectacle pour entrer dans celle du spectacle consenti.
Il nous est donné à voir ici la participation et l'adhésion à des échanges purement virtuels mais très codifiés, à la mise en scène de vies d'un vide sidéral.
Alors bien sur que chez Chaturbate le quart d'heure de gloire journalier est tarifé, pourtant l'aliénation à la marchandise n'aparait pas comme une explication suffisante, l'adhésion est trop pleine et entière !
On ne se jette pas ainsi corps et âme dans pareille aventure sans le désirer intimement, sans céder à un penchant naturel profond.
L'expression collective est à la bonoboïsation. La bête est lâchée !
Alors la roue tourne certes, mais avouez que c'est pas de pot qu'il faille ce soit à notre époque que s'exprime pareil aspect de la nature humaine.