lundi 23 mai 2011

Eruptions rimbaldiennes


Encore Eyjajföll qui fait des siennes ?
- Non.
Si ce n'est lui, c'est donc un des ses frères, mais lequel ?
En Islande il y a beaucoup de ces chaudrons du Diable, plus de 200 dont environ 130 cracheurs de feu actifs.
Citons les plus gros : dans le sud et l'ouest, Reykjanes, Gunnuhver, Krýsuvík, Trölladyngja, Brennisteinsfjöll, Hengill, Hekla, Katla, situé sous le glacier Mýrdalsjökull, le méchant Eldgjá, ainsi que les cratères de Laki(quette), Öræfajökull (recouvert par le glacier Öræfajökull, sud du Vatnajökull), puis Ljósufjöll et Snæfellsjökull, les deux inséparables.
Dans le nord et l'intérieur du pays, le glacier Vatnajökull avec dessous Bárðarbunga qui gronde, Gjálp qui glapit, Grímsvötn et Kverkfjöll, Herðubreið, Snæfell, Askja et Krafla, voyez vous.

Pour en savoir plus sur cette nouvelle éruption de culs tannés d'Islande, je me mis à l’étude. Je lisais les journaux qui présentent la servilité des laves, j'en ramassais les porphyres, je fixais les scories, j'analysais les pyrolyses, je notais les effusions stromboliennes.

  Or donc, ce fils de Vulcain ne s'appellerait pas Eyjafjöll, qui s’est rendormi au creux de son glacier, mais Grimsvötn, situé sous le sien, Vatnajökull, dans le sud-est de l'Islande.
Son réveil a mis en ébullition les spécialistes, et  fait couler davantage de bave que de lave, semble-t-il.
Selon Magnus Tsunammi Gudmunskútustaðahreppureykjanesbærdsson de l'Université de Svalbarðsstrandarhreppur, Grimsvötn, sa phase paroxysmale passée, atteint sa phase solfatarienne, prélude à un nouveau repos.
Ce que nie le vulcanologue Oli Rósmundur Thor se basant sur l’évent d’émission.
Si Thor a raison, nous assisterions à la prémisse d’une insurrection généralisée des volcans islandais.

Le haut volcan fume continuellement.
Un nuage de cendres vole dans l’air; —une odeur de soufre suant dans l‘âtre, — la Rim et la Rif rouies, — le saccage des ignimbrites, — la nuée brûlante par les champs d’obsidienne— pourquoi pas déjà les orgues basaltiques annonçant Vulcain, Dieu de Feu ?
La péléenne qui bat la chaussée des géants !

Plein de lourds ciels gazeux et de magmas ignés
De fleurs de cendre aux lapillis rubescents déployés,
Serait ce le réveil de l’antique Thulé ?
Ô relève toi vite, ardente Hyperborée !
Félix Tazieff

6 commentaires:

Antan a dit…

L'Islande, 100 et quelques milles km² et plus de 300.000 habitants est le vilain petit canard de l'Europe parce ses habitants ne veulent pas payer les erreurs des banques.
Sur ce site (indiqué par diatala.org): http://www.evergreenaviation.com/supertanker/mkts.html
il est mentionné, dans la rubrique Markets : "Weather Modification".
Il paraît même qu’ils peuvent provoquer des tremblements de terre.
Pour les volcans, je ne sais pas mais ... pourquoi pas ?

Danny a dit…

Les éruptions islandaises, et incidemment rimbaldiennes vous ont mis en verve l'Abbé. Lisez-vous dans la cendre basaltique ? En tout cas les deux derniers vers de votre volcanique poésie me vont droit au coeur! On y reconnaît la marque généreuse d'un grand seigneur qui n'est pas méchant homme.

" Serait ce le réveil de l'antique Thulé ?
Ô relève toi vite, ardente Hyperborée ! "

Pour l'âme hyperboréenne, Dieu s'incarne dans la Nature, la Nature s'épanouit sur la Terre, La Terre se perpétue dans le Sang. Il nous faut la faire revivre nous dit Jean Mabire dans Thulé, le soleil retrouvé des Hyperboréens.

Rude tâche que de se coller à l'Islandais ! tout un poème !

Le Gall : Décrypter Le Système Pyramidall a dit…

Mon père, est-ce un péché ?
Petite brebis égarée, c'est une fierté et un repère pour moi, d'être mentionnée (à droite!!!) de votre blog didactique qui chaque jour force mon esprit décervelé à piocher dans quelque trésor de la langue française qui puisse me donner les clefs de vos ouvrages quotidiens ! Merci l'Abbé !
LBG.

Dromatoch a dit…

Bonjour monsieur l'abbé.
Une question personnel. Dans votre rubrique les 'bons vieux globs', le blog 'au milieu des ruines' n'y apparaît plus depuis bien longtemps. Reste-t-il toujours en ligne sous un autre nom ou bien a-t-il completement disparu?
Merci d'avance et surtout ne vous sentez pas obligé.

L'abbé Tymon de Quimonte a dit…

hélas il semblerait qu'il a disparu. J’espère qu’il aura sauvé ses écrits de cette censure des bien-pensants; ils en valent la peine.
En ces temps d’ abjecte confusion , loin de nos regards désormais, mais toujours sous celui de ses dieux, souhaitons qu’il ne se sente seul au milieu des ruines, et qu’il nous revienne plus fort et plus trempé d’acier.
Quant à nous, « Haletant et brisé de fatigue », nous lui passons notre salut.

Danny a dit…

Je me joins à l'Abbé pour saluer Ivane et sa smalah, son clan des toulonnais,... Et qu'il ressorte enfin des ruines, le coeur bronzé.