vendredi 27 juin 2008

Justice en "Europe"...

Hier, jeudi, Vincent Reynouard été à nouveau très lourdement condamné par les juges.
Ce même jour, l'humoriste Dieudonné était également condamné en appel pour propos diffamatoire envers les Juifs.
Lors d'une conférence de presse tenue à Alger en 2005, il avait dénoncé le « lobby sioniste, qui cultive l'unicité de la souffrance », révélé que certaines personnes l'empêchaient de réaliser un film sur le commerce triangulaire.
Il avait enfin dénoncé la « pornographie mémorielle ».
Par contre le 31/05/2008, le Syndicat général de la police (SGP-FO), avait ressenti comme un désaveu pour les policiers de Seine-Saint-Denis, l'acquittement hier soir de deux jeunes qui ont quitté le prétoire en sifflotant.
Il faut dire qu'ils ne comparaissaient pas pour antisémitisme mais seulement pour le guet-apens contre des policiers en 2006 à Epinay....
F.l.C.

1 commentaire:

1492 a dit…

La schizophrénie de la justice du Système est bien mise en évidence dans cet article.

Les racailles, elles, ne sont pas inquiétées- et pas seulement à cause de la naïveté ou de la bêtise des juges, mais aussi parce qu'il n'y a AUCUNE volonté politique de mettre fin à leurs agissements.

Pendant ce temps, le délit d'opinion et le questionnement de l'Histoire mènent en prison dans notre démocrature.

Mais bien sûr, il n'y a pas du tout de prisonniers politiques en France...