dimanche 6 juillet 2014

Invitation aux gens du voyage

Devant le retour annoncé et tant attendu de la délicieuse Léonarda, on me pardonnera je pense, de réactualiser ce pastiche écrit en hymne aux va-et-vient migratoires. Et pour glorifier cette France en terre d'accueil, ces pelletées de terre d'accueil que l'on jette sur son cercueil.
« Notre Temps c'est le temps des Nomades !» c'est monsieur Attali qui l'a dit. Et le verbe Attalien a valeur d'oracle !

Certes, elle a raison la jolie Léornada d'aller et venir, de s'en aller pour revenir,  puis repartir avec nos revenus, et revenir pour palper encore.  Ainsi que le clame son géniteur : « Il faut que toute l’Europe sache ce qu’a fait la France ! Nous allons aller à la Cour de Strasbourg pour demander des dommages et intérêts. La France, maintenant, on va la faire payer ! »


dessin de Krampon.

Invitation aux gens du voyage

Léonarda ma sœur, 
Songe à la douceur
 De revenir vivre en France !
Aller et venir
Aller à loisir
Au pays qui te finance !
Les niais défilés
Des niaises affolées
Par ton exil, ont les charmes
Si sourcilleux
De tes très gros yeux
Luisant à travers leurs larmes.

Là, tout n'est qu'obscénité
Vice, trafic et saleté.
   
Des nègres luisants
Défrisés par Mizan
Décorent nos hachellèmes.
Le remugle indécent
Mêlé aux bains de sang
Les levantins emblèmes,
Le Regroupement
Les égorgements
La splendeur familiale,
Tout te parlerait
À l'âme en secret
Tes natales labiales !

Là, tout n'est qu'obscénité
Vice, trafic et saleté.

 Vois tous ces troupeaux
De têtes veaux
Dont l'humeur est furibonde !
C'est pour voir venir
Le Noir avenir
Que leurs défilés débondent.
  Tous les tard venus
Recouvrent les rues,
Les banlieues, la ville entière
D'haschich et de rats;
Ce monde finira
Dans une affreuse souricière .

Là, tout n'est qu'obscénité
Vice, trafic et saleté.


Félix Lechat  

2 commentaires:

Beninho a dit…

Elle pourrait être nommée Secrétaire d'Etat aux Roms dans cette Hollandie qui sert aux Roms de secrétariat aux allocations.
Affreuse romanichelle, encore une familles de crapules parasites qui va s'en mettre plein les fouilles.
Vive la Romanie... Vive la Hollandie...

Gerard John Schaefer a dit…

Félix, je te sens des vélléités d'adoption.
Es-tu sûr d'avoir la place, dans ta garçonnière?
Es-tu psychologiquement prêt à ces perspectives d'intense bonheur?